Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2007

EXCROISSANCES

Mexique/Etats-Unis, Europe/Maghreb : la civilisation occidentale détruit par sa prétention à l'universalisme et ne parvient pas à se protéger de sa morale utilitaire.

Avec quoi faut-il en finir ? Nous avons tant à abandonner. D'abord tenter de briser "la frénésie de l'organisation sans racine de l'homme normalisé", selon les termes heideggeriens de L'Introduction à la métaphysique.

"Lorsque le dernier petit coin du globe terrestre est devenu exploitable économiquement et que le temps comme provenance a disparu de l'être-là de tous les peuples, alors la question : "Pour quel but ? Où allons nous ? et quoi ensuite ?" est toujours présente et, à la façon d'un spectre, traverse toute cette sorcellerie". (M.H)

f88073eb207a8b02d367837a5972e257.jpg
Mala noche, de Gus van Sant

5d22654c4c9529a89d6448dc01415eb5.jpg
Caché, de Mickael Haneke

13:50 | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : Haneke, Gus van Sant, occident, universalisme | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |