Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MODERNITE (3)

740full-boy-meets-girl-screenshot.jpg

Comment affronter un cinéma qui n'offre plus de prises ? L'insulter comme s'y fondre en douce, ne le met jamais en défaut, mais au contraire le renforce. Peut-être est-il encore possible, cependant, de s'en extraire en se fiant à tout ce qu'il ne contrôle plus, puisqu'il le singe. Loin des Modernes revenus de tout sans être allés nulle part, et tournant en rond dans le confort de leurs mises en abyme terminales, c'est peut-être l'émotion (excessive, déplacée, sidérante, tant elle pousse au crime et aux pleurs) qui offre encore ce salut.

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Annie Le Brun dit, peu ou prou, la même chose à propos de la poésie : que le lyrisme, considéré désuet par certains contemporains, est encore la plus vibrante voie d'accès au rêve et à la révolte.

  • Merci Sylvain, pour cette correspondance, qui me conforte dans cette idée..

Écrire un commentaire

Optionnel