Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2010

MUTATION

 

Avatards-with-their-tickets-would-love-Avatar-sex-scene.jpg

"Les gens que je vois, auxquels je parle, n'ont souvent plus rien d'humain que l'apparence extérieure : dedans, ce sont des monstres faits d'un mélange terne de simulacres qui n'ont plus le moindre souvenir de leur image originale. Des choses de l'indifférence. Des êtres du non-être, et qui lui appartiennent à leur insu totalement, incapables même de respecter eux-mêmes en eux-mêmes la vie dont ils sont vivants. Ils bougent, ils remuent, et c'est là leur seul alibi : s'agiter pour faire croire qu'on existe. Le mot-clé du monde moderne est « mutation », qui est le dernier nom et le programme de la Bête ; le nom vivant de Dieu chez les humains est « permanence »."

(Armel Guerne, lettre du 10 septembre 1973 à Dom Claude Jean-Nesmy. Editions le Capucin, 2005)