Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2007

REFLECTIONS

Ce que l'on voue n'entame jamais ce que l'on regrette.
Dans le regard sans fond qui nous sert de matrice, ce qui ploie perdure assez pour avilir ce qui résiste.

23f38b3b85d8baba3e227282940bf579.jpg
Dead of night, film collectif (1945)

8e07405d997a387dd5e8273d530917e4.jpg
Hi, mom !, de Brian de Palma (1969)

13:52 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Split-screen, hors-champs, regard-caméra | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

Votre blog est un formidable moteur pour aller à la pêche aux correspondances, aux rimes, aux reflets. Bravo et merci.

Écrit par : Lecteur | 03/09/2007

Les commentaires sont fermés.