Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2007

MOSAIQUE

Tout ce qui nous constitue, qui nous ravive et nous emporte, n'en est pas moins mort.
Nous ne sommes faits que de ces corps aux caresses désormais comprises, de ces visages autrefois contemplés, de ces oeuvres d'art à présent découvertes, de ces proches à jamais éteints.
Nous sommes pétris de ce qui n'a plus cours.
A partir de l'instant présent, du brouhaha actuel de nos émotions, de cette nouvelle peau à faire craquer, de ce film encore inconnu à ressentir, de ces phrases nouvelles à parcourir, rien ne se fonde vraiment, rien ne surgit que des sensations passagères. Ils ne seront nôtres qu'une fois la rupture consommée, la dernière page tournée, le générique enfin déroulé, qu'une fois qu'ils seront sus.
"On couche toujours avec des morts."

29ced26bb93a68435fd67c7ac8e03ce3.jpg
Hulk, d'Ang Lee

11:15 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Passé, souvenirs, mémoire, oublis | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

Mais hors de soi, dans le désir, nous tuons la mort.

Écrit par : Anonyme | 04/09/2007

Bon alors c'est toi qui a tué Ludovic Maubreuil ?

Écrit par : iPidiblue alias Brad Pitt pour les intimes | 04/09/2007

http://www.youtube.com/watch?v=3hbAkwV5ZQs

Écrit par : Anonyme | 04/09/2007

Belle analyse du film d''Ang Lee mêlée à vos interrogations personnelles : vous inventez l'auto-cinéphilie.

Écrit par : Le cinéphile de province | 05/09/2007

Les commentaires sont fermés.