Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2008

INSTANTANE

L'odeur des carreaux froids et les feux de janvier
éloignent les chimères. La guerre a commencé
aux écuries qui sentent la pastille de vin.


(Michel Marmin, inédit)

82982c1d309073663ae0e05863a44266.jpg

Lorsque le monde ne connaît plus de frontières et que les lieux deviennent arbitraires, le mot "Heimat" ne rend plus la notion de lieu, mais celle de temps. Si le cinéma ne peut arrêter le temps qui passe, il peut discourir à son sujet. Le cinéma peut être une “Heimat”.

(Edgar Reitz, auteur de la trilogie Heimat)

10:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ermanno Olmi, Edgar Reitz, Michel Marmin | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Les commentaires sont fermés.