Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2010

CHIENS

« Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s'étaient établis à Rouen. Voilà la troisième fois que j'en vois. Et toujours avec un nouveau plaisir. L'admirable, c'est qu'ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu'inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sols. Et j'ai entendu de jolis mots à la Prudhomme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la retrouve chez tous les gens d'ordre. C'est la haine qu'on porte au Bédouin, à l'Hérétique, au Philosophe, au solitaire, au poète. Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m'exaspère. Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton. »

(Extrait d'une lettre de Gustave Flaubert à George Sand - 12 juin 1867)

Pola_X_1999.JPG

10:33 | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : roms, flaubert, pola x, carax | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

Excellent.

Écrit par : T.G. | 20/09/2010

C'est un faux ?

Écrit par : Vilmore | 20/09/2010

Je ne comprends rien à votre illustration (et Flaubert ne comprend rien à la bourgeoisie) !

Écrit par : Ismaël | 20/09/2010

Considérez Vilmore, pour gagner du temps, qu'ici tout est toujours strictement vrai.

Ismaël, nous admettrons que je n'ai pas lu la phrase de votre parenthèse ; quand à l'autre, seule la vision de Pola X pourra vous aider, vision que je vous recommande, même si Léos Carax ne comprend rien au cinéma...

Écrit par : Ludovic | 20/09/2010

Quels sont les motifs cachés dans les conduites humaines?" Le désir triangulaire" C'était la réponse sans doute un peu primaire de René Girard mais après tout si le nomadisme rendait jaloux le bourgeois, le désir d'être un autre...

Écrit par : laurence | 22/09/2010

Le bourgeois envie par nature, mais il élague aussi : son désir de changement lui sert avant tout à soigner son pré carré.

Écrit par : Ludovic | 23/09/2010

A' s truc

Écrit par : laurence | 24/09/2010

Découvert cette magnifique correspondance, cet été !

Flaubert est immense, et il ne faut jamais cesser de le répéter !!! Quelqu'un qui aime cet écrivain, ne peut pas être détestable ;-] (et les autres sont des cons !-]

Ah ! *soupir !* Si je n'étais pas occupé en ce moment par une sinistre affaire, ça fait bien longtemps que j'aurais dévoré toutes ses missives : les cinq tomes de la Pléiade !

Écrit par : Père Delauche | 24/09/2010

Magnifique correspondance, c'est le mot Père Delauche, que je n'ai pas encore épuisée !

Écrit par : Ludovic | 24/09/2010

Les commentaires sont fermés.