Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2010

15

Lorsqu'on tient un journal ou un blog, il n'y a au bout d'un certain temps que deux attitudes qui perdurent : faire le méchant ou le clown. Après un excès dans un sens, il faut sans sourciller redresser la barre, et passer de l'invective à la gaudriole, ou plus rarement, de la boutade à l'insulte. Plus rarement car lorsque l'on est tombé dans la farce, il est difficile de s'en nettoyer tout à fait (je ne citerai aucun nom célèbre).

Dans la recréation du monde que vise Eugène Green et Terrence Malick, il y a le même lyrisme douloureux, c'est-à-dire ensemble, la certitude que leur tentative est échouée d'avance et la contemplation bouleversée de cet échec ; le projet fou d'une Présence inaltérable et l'enregistrement de son absence. Mais si le premier n'a besoin que du vol d'une feuille rousse pour traduire son émoi, le second exige que la forêt toute entière se secoue.

L'indépendance, c'est ne pas avoir encore les moyens de sa compromission.

09:17 | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : terrence malick, eugène green | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

Bravo ! Votre excellent journal cinématique me plaît beaucoup et je vous souhaite des lecteurs, des échos et de l'énergie pour persévérer, car une troisième attitude a souvent cours dans ce domaine : l'abandon !

Écrit par : Mystérious Man | 15/10/2010

Etre soi sans forcer sa nature
et accepter de ne pas être parfait
et tant pis pour ceux à qui cela déplait

Écrit par : FredMJG/Frederique | 15/10/2010

Merci Mystérious, pour les échos je ne sais pas (vous voulez dire sur France-Culture ou chez Guillaume Durand ?) mais en ce qui concerne les lecteurs et l'énergie, ça va très bien !

Bienheureux ceux qui ont compris cela, Frédérique !

Écrit par : Ludovic | 15/10/2010

"faire le méchant ou le clown"

Maurice G. Dantec sait très bien faire les deux en même temps, sans même avoir avalé de substance particulière.

Écrit par : Frère Sclérose | 15/10/2010

Oui, c'est juste, Frère Sclérose, il y a des formes de passages où on ne sait plus bien où on est : Dantec serait ainsi semblable au Matamore de la comedia dell'arte.

Écrit par : Ludovic | 15/10/2010

Quelque chose clochait pour moi dans votre première assertion, et je savais pas quoi
Ça y est !
Elle est au masculin, elle ne s'applique pas (ou moins bien) aux blogs de filles.
Pour les filles il faudrait dire quelque chose comme "faire la bas-bleu ou la pétasse".

Écrit par : tilly | 15/10/2010

Vous avez raison, les filles ont d'autres devenirs caricaturaux à éviter !

Écrit par : Ludovic | 15/10/2010

Gné ?
Les filles peuvent pas faire clown ?
On m'aurait menti, on m'aurait spoliée ?
Vengeaaaaaaaaaaaaaaance !!!!

Écrit par : FredMJG/Frederique | 15/10/2010

Ce n'est pas votre cas. Ni clown ni chien féroce. Mais la plainte oui, la menace même, l'ultimatum, et avec quelle élégance. C'est toujours un plaisir de vous lire.

Écrit par : asketoner | 15/10/2010

Mais si Frédérique, vous pouvez faire clown, c'est d'accord !

Merci asketoner, sachez que le plaisir de lecture est réciproque.

Écrit par : Ludovic | 16/10/2010

Les commentaires sont fermés.