Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

La Mort au cinéma

Il y a un peu moins d'un an, le questionnaire "Erotisme et cinéma" proposé par votre serviteur, avait eu un certain succès, avec les contributions d'éminents blogueurs cinéphiles, ou de lecteurs qui ne l'étaient pas moins, et quelques noms indispensables lorsqu'on aborde ce sujet, Jean-Pierre Bouyxou et Gérard Lenne notamment. L'envie d'en fabriquer son pendant a vite germé, notamment dans l'esprit retors de Frédérique, l'indéfectible et trouble union d'Eros et de Thanatos n'étant plus a démontrer.

En ces fêtes de Toussaint, voici donc le questionnaire "La Mort au cinéma" qui j'espère ne vous laissera pas de marbre. Absent pour la semaine, je le laisse à votre disposition et n'ajouterai les miennes qu'en revenant. Il sera temps alors d'analyser le spectre des réponses qui devrait nous réserver quelques surprises.

Dans les commentaires ci-dessous :

Les solides références de jeff.

L'ironique désarroi de pradoc (à retrouver aussi ).

Les réponses souvent dédoublées de Damien (de sable).

L'exigeante cinéphilie de Christophe (à découvrir également ici).

L'intrigant bis de Rom (par ailleurs ).

L'insolite contribution de Préau (tous les derniers jours du mois, à ne pas manquer ici).

L'hitchcockienne liste de Issa.

Le bel éclectisme de Michel Marmin

 

Sur leur blog respectif :

L'impétueuse Frédérique se met en quatre.

Le toujours très fordien Vincent, en deux.

Le bien-nommé Ed(isdead) ne s'en laisse pas conter.

Le Dr Orlof fait honneur à son patronyme.

Timothée Gérardin fait du mauvais esprit.

Dasola se prête au jeu (et certains de ses commentateurs aussi).

Ran n'aime pas Brigitte Bardot mais on lui pardonne : c'est un fin languien.

Sans oublier DavidéoCiné, Fab's Movies, Persistance rétinienne...


munchausen01.jpg

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

Sans doute celui qu'on imagine, lors du plan-séquence de Frenzy, où Hitchcock laisse une jeune femme avec le meurtrier lui annonçant qu'elle est tout à fait son genre : la caméra s'éloigne lentement de l'appartement, de l'immeuble, de la rue, rejoignant le brouhaha de la ville qui couvre si bien les cris.

2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?

tarantino11.jpg

Quentin Tarantino, pour son obsession de la menace, de la vengeance, du réglement du comptes entre futures victimes ; pour sa désinvolture ou ses sarcasmes lorsqu'un personnage succombe ; pour son goût du sang et sa libido commémorative.

3 - Et le film le plus macabre ? 

cris-chuchotements-05.jpg

Sans hésiter Cris et chuchotements de Bergman, le plus maladif de ses films étouffants.

4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?

vivre-26.jpg

 Celle de Nana, au tout dernier plan de Vivre sa vie de Godard, qui clôt aussi, irrémédiablement, ce que Jérôme Leroy appelle le monde d'avant.

5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?

Le départ précipité de Bobby Peru dans Sailor et Lula de Lynch. En le revoyant récemment toutefois, l'outrance de ce film m'a semblé bien artificielle et le pervers édenté joué par William Dafoe plus comique qu'effrayant. 

6 - Quel est votre zombi favori ?

N'importe lequel parmi ceux qui se livrent à des exactions en brefs plans rapprochés, dans le Zombie monté par Argento, la seule version qui compte. 

7 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

tenebres-tenebrae-argento--5-.jpg

Dans l'absurde opposition entre le verbe et l'image, il est illusoire de trancher : un bon livre, page après page, peut être très cinégénique, comme le Dario Argento de Ténèbres le prouve. 

8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ? 

allthatjazz2.jpg

Jessica Lange en mariée funèbre, dans le très beau All that jazz, de Bob Fosse, affectueuse, compatissante, à peine insistante, presque une muse.

9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ? 

Third Man, The.jpg

Le long plan-séquence final du Troisième homme de Carol Reed, qui fait parcourir à une femme toute la profondeur de champ d'une longue avenue du cimetière, après l'enterrement de celui qu'elle aimait, sous les yeux de celui qui espère qu'elle s'arrête. Mais elle ne s'arrête pas.

10 - Quel est votre fantôme fétiche ?

Je garde le souvenir de celui du sergent Lee Ermey dans Fantômes contre fantômes de Peter Jackson, parodiant avec bouffonnerie le rôle traumatisant qu'il avait tenu dans Full Metal Jacket de Kibrick, celui-ci s'inspirant de son propre personnage. Une mise en abyme complète des grandeurs et petitesses du cinéma.

11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?

Oui, celle de l'insupportable prisonnier de La ligne Verte (Franck Darabont), Messie de pacotille et crétin grandiloquent qui met un temps fou (3h09) à mettre tout le monde dans sa poche.

12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?

Bad_Blood_pdp.jpg

 Mauvais sang de Léos Carax, qui ne dépeint d'ailleurs que les derniers jours, sublimes et douloureux, qui précèdent l'inévitable départ de Langue pendue (Denis Lavant), inadapté magnifique.

13 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?

 Mocky emploie son temps à passer par les armes tous les salauds bien placés. Dans La machine à découdre, cette activité devient littérale et son rôle de tueur en série incontrôlable lui va comme un gant.

14 - Quel est votre vampire de chevet ?

7448_std.jpg

Katrina jouée par Sheryl Lee dans Vampires de Carpenter, femme mordue, femme-symbole, qui passe peu à peu de l'empathie à la sauvagerie. 

15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la  mort ?

The Dead de Huston, superbe. 

16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma

J'entends déjà "Le grand saut du Guépard" avec une photo du plongeon dans La Piscine ou "Rocco a rejoint ses frères" avec quelques portraits de Gabin et de Ventura, ou encore "le dernier samouraï". Delon aura droit à tous les jeux de mots qui fleurissent misérablement à chaque départ d'acteurs ou de cinéastes trop grands pour l'époque. Cela dit, il est presque le dernier.

17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?

Celle du Vent se lève, ultra-réaliste et pourtant presque poétique, d'une violence sèche et sans pathos, un condensé du cinéma de Loach. 

18 - Quel est votre cimetière préféré ?

Hisoire(s) du cinéma de Godard, le plus beau cimetière d'images que je connaisse. 

19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?

Non, vraiment, je ne vois pas. 

08:44 | Lien permanent | Commentaires (42) | Tags : eros et thanatos | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

Miam, ça va saigner...

Écrit par : Vincent | 25/10/2010

Pas facile, pas facile mais nous allons y réfléchir...

Écrit par : Dr Orlof | 25/10/2010

"marbre", "revenant", "spectre" : vous m'avez bien fait rire !

Écrit par : jénuse | 25/10/2010

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

celui de Rashomon.



2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?

Bergman.

3 - Et le film le plus macabre ?

Alexandre Nevski.


4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?

Aschenbach dans Mort à Venise.

5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?

... Benjamin Button.

6 - Quel est votre zombi favori ?

Otto dans Otto;or Up with dead people.

7 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

Le pic à glace.

8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?

Le chevalier noir dans Sacré Graal.

9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ?

La fin de Carrie.

10 - Quel est votre fantôme fétiche ?

Scarlett Johansson à la fin de Match Point.

11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?

Anthony Hopkins dans Howards End.

12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?

2001:L'Odyssée de l'espace.

13 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?

M le maudit.

14 - Quel est votre vampire de chevet ?

Nosferatu dans le film de Murnau.

15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la mort ?
"La mort vous va si bien".


16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma

Elle était folle, elle mourut folle, et toute sa vie ne fut que folie. Que sera sa mort ? Tu nous manqueras, Isabelle Huppert.

17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?

La fin d'"Intolérance" de Griffith.


18 - Quel est votre cimetière préféré ?

Celui du début de La Nuit des Morts-Vivants.

19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?

Mon ordinateur.

Écrit par : jeff | 25/10/2010

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

Sans doute, est-ce à l'inverse une scène qui montre la difficulté de tuer et qui s'oppose aux clichés en montrant que tuer est une lutte. Ma scène préférée est donc celle du Rideau déchiré du maître du crime : Alfred Hitchcok.
http://www.youtube.com/watch?v=VzCY1J2DWiQ



2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?
Kitano occupe une place élevée sur ce podium, car tous ses films (ou presque) contiennent un suicide.



3 - Et le film le plus macabre ?

"L'argent" de Bresson est une oraison funèbre particulièrement sombre.


4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?

"Elephant Man" de David Lynch. On voudrait que le monstre vive...



5 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

Le tire bouchon planté dans la tempe.

6 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?

Très évidemment, celle du 7ème sceau.

7 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ?

La scène de Twin Peaks quand le père de Laura se jette sur le cercueil et casse le mécanisme qui le faisait descendre sous terre. (La séquence est située à 3’45’’)
http://www.youtube.com/watch?v=H5J_ahUvqto

8 - Quel est votre fantôme fétiche ?

Le diable qui tente Faust dans le film muet de Murnau.

9 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?

J'ai souvent voulu décapiter Michel Drucker, Michel Sardou à la hache rouillée. Mais ce ne sont pas des personnages.


10 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?

Jason le mort vivant dans le film de Carpenter, car il incarne la justice, en ne tuant que les personnages accessoires. Chacun de ses crimes semble être poussée par la fatalité : Ils ne méritaient pas de vivre.

11 - Quel est votre vampire de chevet ?

Ernest le Vampire. Oui, cette réponse est une régression. Mais après la violence de mes réponses précédentes, il fallait compenser par de la légèreté...

12 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la mort ?
Meurtre dans un jardin anglais.

13 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma

Il ne vécut que sur écran. Le reste était dans l'ombre. Je suis un mauvais poète.


14 - Quel est votre cimetière préféré ?

L'océan. (Le cimetière marin)

15 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?
Je lèguerai mon disque dur à l'Association pour le développement du cinéma dans les pays sans culture.

Écrit par : pradoc | 25/10/2010

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?
Celui de Kurtz dans «Apocalypse Now».

2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?
 Alfred Hitchcock, qui préférait les actrices blondes parce que «les blondes font de plus beaux cadavres».

3 - Et le film le plus macabre ?
Peut-être «Cannibal Holocaust» (en tout cas le film le plus choquant, à ma connaissance, dans ce rayon-là...)

4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?
Difficile de trancher, si j’ose dire... Je dirais Annie dans «Le Mirage de la vie» de Sirk, mais c’est surtout à cause de la suite : l’oraison de Mahalia Jackson, le cortège funèbre, etc.

5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?
 Jack Nicholson dans le labyrinthe de glace.

6 - Quel est votre zombie favori ?
Je ne suis pas très calé en zombies, mais j’aime bien l’esprit qui se réveille en caméra subjective au début de «Evil Dead».

7 - Pour quelle arme du crime gardez-vous un faible ?
 Le couteau. Celui de Lacenaire dans «les Enfants du Paradis», celui de Coburn dans «Les sept mercenaires»...

8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?
 La mort joueur d’échecs du «Septième sceau», mais j’aime bien aussi la mort charmante incarnée par Jessica Lange dans «All that Jazz».

9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ?
Dans le «Monty Python’s Flying Circus», la scène des fossoyeurs qui s’enterrent eux-mêmes l’un après l’autre, et à la fin le cercueil qui les contient tous rampe tout seul jusqu’à la fosse... Sinon, la belle scène d’enterrement jazz en Louisiane dans un James Bond : «Vivre et laisser mourir» justement.

10 - Quel est votre fantôme fétiche ?
James Mason dans «Pandora» de Lewin.
 
11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?
 Plein de fois ! Même quelquefois le héros du film, par exemple je me souviens d’un assez médiocre «J’ai tué Raspoutine» : pendant tout le film j’espérais que ce serait plutôt Raspoutine qui tue Robert Hossein.

12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?
Dans un moment pareil, j’aurais certainement plutôt envie d’un bon documentaire comme les merveilleux films de Jean Painlevé sur les hippocampes et les oursins.

13 - Pour quel tueur en série avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?
 Monsieur Verdoux.

14 - Quel est votre vampire de chevet ?
C’est un couple : David Bowie et Catherine Deneuve dans «The Hunger» («Les Prédateurs») de Tony Scott.

15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la  mort ?
Sans hésiter : «Une question de vie ou de mort» de Michael Powell.
J'ajouterais ma surprise d’apprendre que l’un de mes films préférés, «Il était une fois dans l’Ouest», s’appelait en Allemagne «Spiel mir das Lied vom Tod» : «Joue-moi l’air de la Mort».

16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma.
"A présent que le voilà, après les hectares de navets éclos au long d’une carrière si féconde, parti pour les prairies d’asphodèles, on aimerait qu’avec lui disparaisse définitivement quelques-unes des pires tendances du cinéma hexagonal : psychologisme, nombrilisme, auteurisme, chantage aux bons sentiments, bavardage, sclérose, etc. mais l’on sait bien hélas que la relève est déjà là, prête à reprendre le flambeau vacillant de l’éternelle vague surgelée."

17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?
 Celle de Danton dans le film de Wajda, parce que j’ai assisté au tournage de la scène, à Versailles en 1982. Voir et entendre tomber le couperet de la guillotine, même sur un mannequin de cire, reste une sensation impressionnante.

18 - Quel est votre cimetière préféré ?
Le cimetière du Père-Lachaise, où chaque visite apporte de nouvelles découvertes. Dans un film, l’immense cimetière dans «Le bon, la brute et le truand».

19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?
Non, je ne vois pas...mais je pourrais léguer mon squelette à l’industrie cinématographique.

Écrit par : Damien (de sable) | 26/10/2010

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?
hum, j'ai de plus en plus de mal avec l'esthétisation de la violence donc je dirais l'étranglement dans L'armée des ombres qui montre au contraire combien c'est dur de tuer un homme.


2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?
je crois qu'on fait difficilement plus morbide que les tacherons du bis italien. Sinon Bergman.

3 - Et le film le plus macabre ?
La septième victime (qui contient d'ailleurs une terrifiante scène de suicide, thématique qui manque au questionnaire)


4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?
Dominic dans Il était une fois en Amérique


5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?
celle de Mme Muir


6 - Quel est votre zombi favori ?
celui de Vaudou


7 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?
la batte de base-ball


8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?
à part Le septième sceau, je n'en vois guère...


9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ?
convenue je ne sais pas mais déchirante sans aucun doute Le mirage de la vie (version Sirk évidemment).


10 - Quel est votre fantôme fétiche ?
Casper

11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?
Non


12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?
Voyage sans retour (Tay Garnett)


13 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?
Charmille dans Tendre poulet


14 - Quel est votre vampire de chevet ?
le Nosferatu de Murnau


15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la mort ?
The dead (Huston)


16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma
je passe


17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?
Les anges aux figures sales


18 - Quel est votre cimetière préféré ?
Sad Hill


19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?
Une VHS de The sun shines bright, dégottée grâce à une médiathèque de l'Arizona.

Écrit par : Christophe | 26/10/2010

Ah nom d'un chien !
Pas quand je suis en rétrospective animée tous les soirs de la semaine bougre de vous !
Bon, j'emporte ça et j'y répondrai par tranche...
Quand j'aurai le temps :D

Écrit par : FredMJG/Frederique | 26/10/2010

Ah et puis, bonnes vacances !!!

Écrit par : FredMJG/Frederique | 26/10/2010

J'aime beaucoup vos questionnaires. Alors je me lance à nouveau.

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

Celui de l'ouverture de Suspiria de Dario Argento.


2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?
Lucio Fulci


3 - Et le film le plus macabre ?

Massacre à la tronçonneuse

4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?

L'âne Balthazar dans Au hasard Balthazar de Bresson ex-aequo avec
la "mort" de Fred et de Wesley dans Angel.
Après, la mort de Batty dans Blade Runner ou d'Omar Little dans The Wire.
Ou bien encore celle de Karin dans La source de Bergman.

5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?

Celle de l'amiral Cain dans Battlestar Galactica ou des terroristes de 24.

6 - Quel est votre zombie favori ?

Bub dans Le jour des morts-vivants de Romero.
Sinon le film de zombie que je préfère (et c'est l'un de mes genres fétiches) : Zombie de Romero.

7 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

Le katana des Yakuza eiga. Celui en particulier de La pivoine rouge.

8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?

La colombe qui s'envole à la mort de Batty le Nexus six de Blade Runner de Ridley Scott.

9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé extremement émouvant ?

L'enterrement (dans une tombe commune) qu'on ne voit évidemment pas (bien des années plus tard) du couple Athena/Helo et de leur fille Hera dans Battlestar Galactica.

10 - Quel est votre fantôme fétiche ?

Un "fantôme" très spécial : Motoko Kusanagi (Ghost in the shell : Innocence de Mamoru Oshii)
Ou encore Nak du film Nang Nak de Nonzee Nimibutr.

11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?

L'amiral Cain dans Battlestar Galactica. L'un des persos les plus detestables tous médiums confondus.
Sinon, les terroristes de 24.


12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?

Blade Runner.

13 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?

Dexter. Une très grande indulgence. Sauf quand il commet des bavures.

14 - Quel est votre vampire de chevet ?

Angel et Spike des séries Buffy et Angel.
Le film de vampire que je préfère : Blade 2 de Del Toro.

15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la mort ?

Dellamorte dellamore de Soavi.

16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma

To-o kami emi tame pour Fred, Wesley, l'âne Balthazar, Batty...

17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?

Aucune idée.

18 - Quel est votre cimetière préféré ?

Celui de Dellamorte dellamore.

19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?

Le blu ray de Blade Runner version 1982. Le coffret blu ray de la série Battlestar Galactica. Celui, futur, de Ghost in the shell et, très futur, de La complainte du sentier de Satyajit Ray.

Écrit par : Rom | 26/10/2010

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

Beau n’est pas vraiment le qualificatif qu’il m’évoque, mais je me souviens avoir éprouvé une sorte de fascination esthétique pour celui de Tyrell par Roy dans Blade Runner.

3 - Quel est à vos yeux le film le plus macabre ?

Faces of Death.

4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?

Samuel Bicke dans The assassination of Richard Nixon, et ce, à mon propre étonnement, car la force avec laquelle sa déchéance et sa mort m’ont touché ne s’est pleinement révélée qu'au moment où s'est achevée la scène finale.

7 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

Les mains nues.

8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?

Celle incarnée par un acteur inconnu prénommé Taïto, dans un court-métrage inédit intitulé Désirs noirs : il avançait avec la placidité d’un somnambule derrière de petites lunettes rondes et noires, et les gens mourraient à son passage sur le cri déchirant de Careful with that axe Eugene (version ummagumma).

12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?

The Night of the Hunter.

16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma

Esprit libéré de toute bien-pensance aussi bien politique que cinématographique, agaçant pour les uns, indomptable pour les autres, personnage truculent et amateur de bonne chair, amoureux des vraies actrices et du vrai cinéma dont il fut lui-même le plus grand acteur - en France du moins -, l’immense Gérard Depardieu vient de nous quitter après un tragique accident de scooter. R.I.P.

18 - Quel est votre cimetière préféré ?

Peut-être le cimetière d’Arcangues

Écrit par : Préau | 27/10/2010

Allez hop ! c'est parti et en quatre actes, n'abusons pas des bonnes choses
Début des festivités : http://fredmjgblogueandbulle.blogspot.com/2010/10/22-vla-thanatos-questionnaire-la-mort.html

Écrit par : FredMJG/Frederique | 27/10/2010

1. Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

Les 70 plans en 45 secondes qui suffisent à occire Marion Crane (Janet Leigh) dans Psychose.

2. Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?

Alfred Hitchcock. (Mais la compagnie est aussi longue que bonne, de Julien Duvivier à Michael Haneke, via Jean-Luc Godard – cela dit à titre d’exemples)

3. Et le film le plus macabre ?

La Corde. Autour d’un mort expérimental, gratuit, circularité dramaturgique de l’unité de lieu de temps et d’action, circularité esthétique des plans-séquences, circularité intellectuelle de l’enseignement du maître et de ses deux élèves, circularité affective de leur homosexualité sous-jacente, etc. Bref, un trou au moins par quatre fois fossoyé.

4. Quel est le personnage dont la mort à l’écran vous a le plus ému ?

Celui, fidèle à son amour sans objet, de Mrs. Muir (Gene Tierney) dans The Ghost and Mrs. Muir de Mankiewicz.

5. Celle qui vous a le plus soulagé ?

Si le soulagement est ce qui, sans résoudre le problème, provoque une certaine joie – alors me soulagea la mort d’Aldo Moro en 1978, telle que magistralement montrée par la TV italienne : cadavre dans coffre arrière ouvert de voiture saisi en plongée, mais vertigineuse et dénuée de toute subjectivité.

6. Quel est votre zombi préféré ?

Zombi / non-mort, donc Nosferatu (celui de Murnau).

7. Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

La cravate de Robert Rusk (Barry Foster) dans Frenzy.

8. Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?

Aucune n’est convaincante (en particulier, la carnavalesque du Septième sceau). Peut-être un point de vue désubjectivé la laisse pressentir : quelqu’un semble regarder, mais en vérité il n’y a rien, chose ni personne, ainsi presque toute la filmographie de David Lynch.

9. Quelle séquence d’enterrement vous a semblez la moins convenue ?

Les Hauts de Hurlevent de Luis Buñuel. La fin. Elle, meurt. Lui, injurie le Ciel. Il ouvre le cercueil. Serre la morte dans ses bras. Quelqu’un l’appelle. Il se retourne et croit la voir. Ce n’est que son frère, qui le tue d’un coup de fusil. Ce dernier referme le tombeau sur les deux amants enfin réunis.

10. Quel est votre fantôme fétiche ?

Un fantôme ne faisant jamais dans le détail, il ne peut être un fétiche. Gary Cooper et Ann Harding, les rêves successifs qu’ils partagent, l’un paralysé dans sa cellule, l’autre égarée parmi les choses du monde, dans Peter Ibbetson de Henry Hathaway

11. Avez-vous souhaitez la mort d’un personnage ?

La mort est ce qui peut arriver de mieux à un personnage de l’Art.

12. A l’approche de la mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une dernière fois ?

Vertigo

13. Pour quel tueur en série avez-vous de la fascination ou à défaut de l’indulgence ?

Norman Bates (Psychose).

14. Quel est votre vampire de chevet ?

Puisqu’autant que zombi, il est aussi vampire : Nosferatu.

15. Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la mort ?

Nosferatu (qui signifie non-mort en roumain) et La Gueule ouverte (dans « la langue intraduisible même en français » de Maurice Pialat).

16. Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d’une personnalité de cinéma.

"Une image est accueillante pour sa clôture"

17.Quelle représentation d’exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?

Tu ne tueras point de Krzysztof Kieslowski.

18. Quel est votre cimetière préféré ?

Celui à double-fond (comme celui des porteurs-de-valise) du cinéma.

19. Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?

Un cinéphile disparaît ab intestat.

Écrit par : Issa | 28/10/2010

Et voilà, première partie en ligne, seconde partie à venir ce soir ou demain matin. C'est fou ce qu'on s'amuse avec les cadavres et les cercueils.

Écrit par : Vincent | 29/10/2010

Voilà c'est fait! Exercice périlleux tout de même, pour qui n'est pas adeptes de zombies et cercueils...

Écrit par : T.G | 29/10/2010

Ce questionnaire est une tuerie !
Ma contribution est en ligne.

Écrit par : Ed(isdead-bien-sûr) | 29/10/2010

La mienne aussi :)

Écrit par : Dr Orlof | 30/10/2010

jeff : J'aime assez votre réponse 11 (mais que vous a-t-il donc fait ce majordome si policé ?)

pradoc : j'avais complètement oublié cette scène que vous citez en 7 (pour la hache rouillée, j'avais moi aussi des Michel en vue, mais pas les mêmes...)

Damien (de sable) : voilà une notice nécrologique qui pourra servir et resservir !

Christophe : j'avais votre belle réponse 1 en tête, il va me falloir trouver autre chose.

Rom : vous me donnez d'autres pistes (sauf pour le cimetière dont il va falloir que je change)

Préau : Votre 8 m'intrigue au plus haut point !

Issa : c'est très engageant tout cela : vous devriez ouvrir un blog de cinéma !

Écrit par : Ludovic | 01/11/2010

La retorse, l'impétieuse, comme vous y allez !
Qu'y puis-je si vous nous avez fait languir de vos réponses...
Pour une fois que je réponds dans les temps ;)
Alors, ça arrive quand ?!!!
Z'etes en train de reprendre toutes les réponses pour éviter les doublons ? ^^

Écrit par : FredMJG/Frederique | 01/11/2010

Oui, c'est la dernière fois que je réponds en dernier !

Écrit par : Ludovic | 01/11/2010

Tra la la lère :)
Si vous voulez des idées, faites signe hein ;)

Écrit par : FredMJG/Frederique | 01/11/2010

C'était un film d'études dont il me reste en souvenir principalement l'allure de ce personnage, cette musique sur laquelle était déclamée, avec un ton monocorde, un poème en prose sur la mort, et les maladresses du montage qui lui donnaient le charme d'un film expérimental.

Merci Ludovic, de savoir susciter les si belles contributions qu'on peut lire ça et là !

J'apprends par Ed(isdead) que la nouvelle de la mort de G. D. a été grandement exagérée (mais, manifestement, seulement exagérée).

Écrit par : Préau | 01/11/2010

1 - Quel est le plus beau meurtre cinématographique ?

Celui du sergent Howie dans «The Wicker Man» de Robin Hardy

2 - Quel est à vos yeux le cinéaste le plus morbide ?

Fritz Lang

3 - Et le film le plus macabre ?

«Le Tigre du Bengale» & «Le Tombeau hindou»

4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?

L'âne de «Au hasard Balthazar»

5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?

Aucune mort ne saurait me soulager, sauf peut-être la mienne, mais elle n'a pas encore été filmée.

6 - Quel est votre zombi favori ?

Celui (celle) de «Vaudou» de Jacques Tourneur

7 - Pour quelle arme du crime, gardez-vous un faible ?

Le poignard des films de cape et d'épée italiens

8 - Quelle personnification de la mort vous a le plus marqué ?

Celle de «Brancaleone s'en va-t'aux croisades» de Mario Monicelli

9 - Quelle séquence d'enterrement vous a semblé la moins convenue ?

Peut-être celle de «Pleins Feux sur l'assassin» de Georges Franju (peut-être, car je demande à revoir le film)

10 - Quel est votre fantôme fétiche ?

Ceux de «Malec chez les fantômes» de Buster Keaton

11 - Avez-vous déjà souhaité la mort d'un personnage ?

Jamais.

12 - A l'approche de votre mort, si vous aviez le temps de mettre en ordre vos affaires, quel film souhaiteriez-vous avoir la possibilité de regarder une toute dernière fois ?

«Ah ! les belles bacchantes»

13 - Pour quel tueur en séries avez-vous de la fascination ou à défaut de l'indulgence ?

Mario Adorf dans «Les SS frappent la nuit» (titre français absolument idiot) de Robert Siodmak

14 - Quel est votre vampire de chevet ?

Ingrid Pitt dans «Vampire Lovers» de Roy Ward Baker

15 - Quel film retenez-vous parmi tous ceux dont le titre (original ou traduit) évoque la mort ?

«La mort en ce jardin» de Buñuel, à cause du titre justement !

16 - Rédigez en quelques lignes la future notice nécrologique d'une personnalité du cinéma

Edwige Fenech était la personnification même de la beauté, de l'intelligence et de la liberté.

17 - Quelle représentation d'exécution capitale vous a semblé la plus marquante ?

Celle de Marie-Antoinette dans «Marie-Antoinette» de Jean Delannoy

18 - Quel est votre cimetière préféré ?

Celui de «Moonfleet», définitivement.

19 - Possédez-vous un bien en rapport avec le cinéma que vous pourriez coucher sur votre testament ?

Un éventail publicitaire de «Protéa» de Jasset

Écrit par : Michel Marmin | 02/11/2010

AH MAIS !
vous nous répondez AUSSI par épisode bougre de vous !

Je n'aurais jamais eu idée de choisir QT pour la 2. Je ne crois pas qu'il soit vraiment morbide, c'est juste un genre qu'il se donne, parce que tuer tout le monde c'est trop COOL...

Écrit par : FredMJG/Frederique | 03/11/2010

Je le crois très malsain !
(la suite arrive !)

Écrit par : Ludovic | 03/11/2010

Bonjour,
Merci pour le lien.
C'est un excellent questionnaire.
Tarantino comme cinéaste morbide, je n'y avais pas pensé mais c'est plutôt bien vu (quoique je suis plus proche de la réponse d'Ed avec Tim Burton ou de celle de mon acolyte qui m'influence forcément un peu). Et concernant La ligne verte que j'ai eu le malheur de voir, j'aurais bien fait fusiller l'ensemble des protagonistes (Stephen King compris)

Écrit par : nolan | 03/11/2010

Y avait pas Tommy Hanks dans La ligne verte ?
JesuistoutafaitdaccordavecNolan !
Lapidons toute la bande !!!

Écrit par : FredMJG/Frederique | 03/11/2010

pour Michel Marmin (j'ai adoré votre livre sur DeMille): http://lesintrouvables.blogspot.com/2010/07/pleins-feux-sur-lassassin.html

Écrit par : Christophe | 03/11/2010

et sinon ça veut dire quoi "exigeante cinéphilie" Ludovic??

Écrit par : Christophe | 03/11/2010

Nolan et Frédérique : oui, aucun de ceux qui ont trempé dans cette épouvantable affaire ne doit être épargné (Tom Hanks juste après le grand niais)

Christophe : j'ai l'impression, à lire votre blog, que vous avez un rapport assez exigeant avec les classiques, ne vous laissant pas impressioner par ce que l'on dit d'eux.

Écrit par : Ludovic | 03/11/2010

d'accord.

Écrit par : Christophe | 03/11/2010

OK
Rendons hommage à Dario en étranglant Tommy avec le gros intestin de Frankie Dara(pas)bont !

Écrit par : FredMJG/Frederique | 03/11/2010

Tarantino, j'y avais pensé aussi. Avec Leone ou Argento, ils ont un rapport que l'on peut qualifier de morbide avec le cinéma et une délectation pour le représentation de la mort. Comme ils s'amusent aussi avec ça, c'est plutôt agréable.

Sinon, merci pour la photo de "Ténèbre", je cherchais ce meurtre mais j'ai bloqué sur la tentative de l'androïde de faire manger à Ripley une revue dans le premier "Alien".

Sinon, Christophe, il est fantastique, ce site...

Écrit par : Vincent | 03/11/2010

Ah, les meurtres d'Hithcock, ils ont pas mal de succès à ce que je vois. C'est normal tant ils sont, en général, réussis, le réalisateur s'amusant à les mettre en scène.
Et Tarantino, je comprends qu'il puisse apparaître comme un cinéaste bien morbide.
Par contre, ne l'ayant point vu, je n'ai pas d'avis sur La Ligne verte et, c'est étonnant, je ne suis pas très pressé d'en avoir un.
En tout cas, joli questionnaire, ce fut un plaisir d'y répondre. Merci.

Écrit par : Ran | 03/11/2010

Cher Ludovic,
ayant depuis quelques années aiguisé ma paranoïa au point d'en faire une seconde peau (ou seconde chair, ou second noyau, ou tout ça à la fois), j'ai décidé de ne pas me prêter à votre questionnaire. Rien ne prouve, en effet, que vous ne préparez pas là une série de crimes minutieusement pervers et exquis.
La succession de ces deux questions : "4 - Quel est le personnage dont la mort à l'écran vous a le plus ému ?", "5 - Celle qui vous a le plus soulagé ?", est habile. Mais pensez-vous vraiment masquer votre propos, votre insinuation (certaines morts sont appréciables, n'avez-vous jamais souhaité mourir ?...) ? Les questions 11 et 13 sont elles-mêmes éloquentes.
Armé des réponses fournies par les blogueurs sans méfiance, vous vous introduiriez chez eux déguisé tel que les questions 8, 10 et 14 vous l'indiquent (vous le demandent, répliqueriez-vous sans doute).
Sensible, vous passeriez à chacune de vos victimes attachée à une chaise le film de son choix (question 12), avant de l'exécuter avec l'arme de son choix (question 7), car tout est question de choix.
Puis, fort de vos possessions et des bons Gibert Jeune collectés suite aux meurtres, vous organiseriez pour chacun un enterrement correspondant à ses désirs, dans son cimetière préféré (questions 9 et 18).
N'ayant pas l'intention d'être l'objet de vos pulsions DeQuinceyesques, vous comprendrez aisément mon silence.
Bien à vous,
XYZ, morbidement vertueux.

Écrit par : asketoner | 04/11/2010

Vous m'avez habilement démasqué, comme quoi la paranoïa peut être salutaire !

(je le regrette quand même car vos réponses m'auraient fort intéressé)

Écrit par : Ludovic | 04/11/2010

Un meurtre particulièrement soulageant dans Série Noire quand Patrick Dewaere supprime, étouffe, efface sa femme enceinte, on a envie de serrer avec lui. Voilà un beau film sordide, Célinien au possible.

Écrit par : simplesanstete | 29/11/2010

Oui, l'adjectif célinien est plutôt juste pour ce beau film désespéré.

Écrit par : Ludovic | 30/11/2010

Questionnaire très intéressant auquel je répondrais peut-être plus tard car il demande de la réflexion. Je profite surtout de ce sujet autour de la mort pour vous donner le lien d'une vidéo que j'ai créé et posté sur internet en rapport avec la mort au cinéma. On pourrait le résumer comme une sorte de "cadavre (au sens propre) exquis" du cinéma. Le nom de la vidéo est "19 movies for 26 murders: a chain of death in Hollywood" et l'adresse est la suivante
http://www.youtube.com/watch?v=nOu79j558bE

J'espère que vous irez voir ma vidéo et me direz ce que vous pensez du concept.

Écrit par : Samuel | 10/12/2010

Je vais aller voir ça, Samuel, vous me paraissez en plein dans le sujet !

Écrit par : Ludovic | 10/12/2010

Je vous vante pour votre paragraphe. c'est un vrai œuvre d'écriture. Développez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Si je veux.

Écrit par : Ludovic | 19/08/2014

Les commentaires sont fermés.