Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2007

IMAGES FILMEES

Après avoir cherché, inlassablement, désespérément, pour trouver, et pour trouver même de l'anodin et du fortuit, en un temps où la compulsion mélancolique tenait lieu de programme et d'alibi, il convient désormais de promouvoir sa quête et de mettre en scène ses butins, pour mieux célébrer une époque qui fait des structures et des liens, des appels à la connivence.

b19d214c60d54bcdeb749a6771844767.jpg
Fenêtre sur cour, d'Alfred Hitchcock
34b6d8a714462c859dcf106166b3749c.jpg
Caché, de Michaël Haneke

Et pour mémoire, avant que Jan Kounen n'ait enseveli Godard :
" Dans Les Dieux du stade de Leni Riefenstahl, le disours prend malheureusement souvent le pas sur l'esthétique..."
-Riefenstahl avait un a priori lié aux idées nazies. Mais bizarrement, cet a priori est, à mes yeux, beaucoup moins "facho" que ce que l'on nous impose aujourd'hui...
"Pourquoi ?"
-Chez Riefenstahl, il y avait malgré tout un grand respect de la chose filmée. Il y avait une science du cadrage. Aujourd'hui, on étouffe sous une avalanche d'images filmées. N'importe qui peut s'improviser cameraman et penser qu'il fait un plan (...) Maintenant c'est le spectateur qui doit faire la différence. Encore faut-il qu'il possède un minimum d'esprit critique.
(Extrait d'un entretien avec Jean-Luc Godard, paru dans L'équipe le 9 Mai 2001)

15:00 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Hitchcock, Haneke, Godard, Riefenstahl, Kounen | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |