Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2009

SEQUELLES

La post-modernité ne propose plus que deux types de cinéma.

Celui qui prétend innover alors qu'il recycle ; celui qui ignore qu'il détruit pensant qu'il restaure.

blog_00627_ebay_find_original_loki_mask_from_jim_carreys_the_mask.jpgthe2bman2bin2bthe2biron2bmask2b1.jpg
dirty-dozen-lee-marvin-1.pngpitt-inglorious-bastards.jpg

Commentaires

Bon je vois qu'on approche des journées du patrimoine... Quel drôle de mot d'ailleurs!

Écrit par : laurence | 17/09/2009

:)

Écrit par : Ludovic | 17/09/2009

Vous maniez l'art de l'aphorisme avec précision...Mais de ce fait, comme Valéry en son temps, vos assertions pour frappantes qu'elles soient ne disent pas toujours la vérité ! Enfin il me semble...

Écrit par : Kali | 17/09/2009

Je comprends tout à fait ce que dit Ludovic : le cinéma de la répétition et celui de la disparition (les académiques de toutes époques et ...Tarantino)

Écrit par : Jean-P | 17/09/2009

Kali : je vois tout à fait ce que vous voulez dire pour Paul Valéry. En effet l'aphorisme (comme le pamphlet) réduit le sens et ne s'embarasse pas du "tiers inclus", mais disons qu'il permet d'ouvrir le champ !

Jean-P : Belle formule ! (et, en gros, c'est tout à fait ça).

Écrit par : Ludovic | 17/09/2009

Il a de beaux arguments à faire valoir le Ludovic et je ne vous dis pas tout ! Le tiers exclu, il faut s'entendre, il n'a jamais interdit que je sache le triolisme ! Ce n'est pas un puritain hollywoodien.

Que nous disent ces mitraillettes et ces masques, ça parle ! Comme disait l'autre le post doit gicler sinon il y a rétention des humeurs et empêchement des méninges ...

Écrit par : iPidiblue du ciné-érotisme en milieu ambiant | 17/09/2009

Les commentaires sont fermés.