Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2010

ANDROGYNE

Le-village-des-damnes_diaporama.jpg
"Dans une société démocratique, à partir du moment où les conditions s'égalisent, toute différence devient intolérable. La différence homme-femme devient un problème majeur, alors qu'elle l'était beaucoup moins dans les sociétés aristocratiques, où la galanterie régissait les rapports entre les sexes... On voit aujourd'hui que, pour beaucoup, l'enjeu n'est pas d'amener la société et les individus qui la composent à repenser la différence sexuelle comme une richesse féconde, mais bien d'imposer un ordre nouveau, celui de l'androgyne narcissique à la sexualité indéfinie."
(Natacha Polony)

Commentaires

A la sexualité variée ce qui en fait est une vraie vérité...

C'est à ce film que j'ai pensé en voyant "Le ruban blanc" mais ce film fantastique n'a pas cette perversité revendiquée qui m'insupporte!!!
Je ne me souviens plus du nom...aidez moi

Écrit par : laurence | 27/01/2010

Le nom est dans les "tags", laurence, c'est le remake du "Village des damnés" par John Carpenter, assez mal découpé, et plutôt mal joué, mais qui illustre bien, il me semble, les propos de Natacha Polony, avec ses plans répétitifs d'hommes souffrants ou évanouis, de femmes hagardes ou endormies, et de petits androgynes vindicatifs qui règnent sur toutes ces polarités sexuelles effondrées.

Écrit par : Ludovic | 28/01/2010

Je les ai pas dans ma collec' ces playmobils !

Écrit par : Pascale | 10/03/2010

Les commentaires sont fermés.