Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2009

NOMBRE D'OR

"Le vrai contact entre les êtres ne s'établit que par la présence muette, par l'apparente non-communication, par l'échange mystérieux et sans parole qui ressemble à la prière intérieure."

(Cioran, De l'inconvénient d'être né)

amis9.JPG
Cinemath_express_L_Aurore-81b27.jpg



10:39 | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : murnau, rohmer | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

Vous l'aimez, ce film de Rohmer, Ludovic ?

Écrit par : Griffe | 03/03/2009

Je le détestais autrefois, si maniéré, et à présent, je ne sais pourquoi, j'aime assez l'aventure sylvestre d'Eammnuelle Chaulet, et le revirement pourtant toujours souriant de Sophie (Sylvie ?) Renoir...Et puis j'ai eu une longue relation avec une jeune fille de Cergy-Pontoise, à peu près à la même époque !

Écrit par : Ludovic | 04/03/2009

Ah ! les jeunes filles de Cergy-Pontoise ... toujours sentimental ce Ludo !

Écrit par : iPidiblue, promenades sentimentales en vallée de Seine | 04/03/2009

Tout à fait d'accord mais... oui menfin bon :(

C'est la lumière qui importe mais la chaleur humaine par rebond ou extension résonante ou plus exactement présence, c'est pas suffisant même si...

J'aime bien de temps en temps qu'on vienne hurler dans mon oreille, me tirer les cheveux en passant comme ça ou me mettre une tape sur le maxillaire juste pour ça par amour !...

Désolé de polluer ou de cette inconvenance, à l'avenir je..., très belle pensée de toute façon.
Sinon j'organise un grand feu de joie en pleine nature où nous danserons tout nus et maquillés en mettant en scène ce que nous sommes, le monde, une nuit de rites etc ça vous dit ?...

Écrit par : alexis | 04/03/2009

Euh... désolé c'est encore moi là je sais j'abuse mais je me suis trompé de lien si vous cliquez sur alexis de l'ancien commentaire, cela n'est pas moi, pitié croyez-le, moi c alexside, le lien lié à ce commentaire est le bon, (heureusement que je m'en suis rendu compte), pardon à alexis et Ludovic excuses-moi mais le sort s'acharne à casser toute la magie de ton site.
Bonne soirée

Écrit par : Alexis | 04/03/2009

La lumière vaut mieux que la chaleur (humaine), oui c'est peut-être le pari de l'Aurore...

Écrit par : Ludovic | 04/03/2009

A quand une géographie sentimentale par le beau Ludovic de Nerval ? Il nous parlera des bords de l'Oise, de la vallée de Montmorency, de Wy-dit-Joli-Village, des Filles du feu, de la Bohème galante ...

Écrit par : iPidiblue éphémérides du coeur | 04/03/2009

La foi du charbonnier et la culture de l'autodidacte.
Comment accéder de l'intérieur à toutes ces pensées qui sont si belles vu de l'extérieur?
Rester à l'extérieur donne l'impression de regarder un iceberg, quelle frustration.
Ces photos sans commentaires sont-elles un appât mystérieux ou un filtre sans pitié?
Peu importe au final, la culture peut bien (et pourquoi pas) comme tout le reste être considéré par le biais judéo-chrétien. Dure à obtenir elle est méritée, cela lui confère de la valeur.
Petit à petit comme disait l'autre marchand, on devient moins petit.

Écrit par : Clo | 05/03/2009

Oh Ipidiblue, je sens comme un peu d'ironie là, non ? Mais c'est vrai que j'ai tendance, comme dans la chanson de Reggiani, à confondre l'amour et la géographie.

Clo, merci de votre passage. Vous trouverez ici beaucoup de photos avec commentaires. Pour les autres, les citations et les titres sont censées éclairer les films, ou à défaut, donner envie de les voir...Mais le mérite est-il vraiment une notion judéo-chrétienne ?

Écrit par : Ludovic | 05/03/2009

Non très cognitif!... les neurones miroirs Il fait quelque chose et j'ai l'impression de faire la même chose que lui...une prière intérieure...le chant du courant électrique...

Écrit par : laurence | 05/03/2009

Les neurones-miroirs : la substance grise qui enfin réfléchit !

Écrit par : Ludovic | 06/03/2009

Cher Ludovic,
merci d'avoir parlé de ce film de Rohmer, que je ne connaissais pas ! Je me suis empressée d'acheter le DVD, ayant eu dans ma jeunesse une grande admiration pour ce réalisateur, dont je n'avais rien revu depuis dix ans. Ce fut une excellente entrée en matière pour une redécouverte de son œuvre !

Écrit par : Polyphème | 22/03/2009

Et bien , j'en suis très heureux, quelques conseils alors, pour rester dans cette veine-là de Rohmer, les marivaudages subtils : l'irrésisitible "Genou de Claire" (Laclos au bord du Lac d'Annecy), le très marqué années 80 "Les nuits de la pleine lune", l'indémodable "Pauline à la plage"...

Écrit par : Ludovic | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.