Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2010

29

A en croire la plupart des articles sur la question, l'intelligence serait caractérisée par la faculté de s'adapter aux situations nouvelles : l'idéologie du Progrès est décidément la plus tenace de toutes.

Le lien entre De bruit et de fureur de Jean-Claude Brisseau et Les Amants du Pont-Neuf de Carax, ce n'est pas juste l'exceptionnelle attention portée aux âmes en peine, c'est aussi cette bouleversante stylisation de la rage, ce sanglot monstrueux qui par politesse, se retient jusqu'à la grimace.

Sur le site de promotion Ring (après le prophète Dantec, le messie Houellebecq, si le poisson change, la sauce reste la même), Marin de Viry insulte Nabe (dans un texte intitulé Extrême Crétin) parce que celui-ci a laissé entendre qu'il s'était fait "rouler dans la farine" par l'auteur de "La Carte et le territoire". Je crois qu'il y a moins manipulation dans tout cela qu'échange de bons procédés. Ainsi une bannière publicitaire sur le Ring rapporte-t-elle une phrase de Houellebecq vantant le dernier livre, ampoulé et longuet, de de Viry : depuis que j'ai lu "Le matin des abrutis", je me sens mieux. C'était bien la peine d'aller si mal si c'est pour guérir de la sorte.

Commentaires

Merci de moucher, à votre élégante manière, Mr de Viry !

Écrit par : Justin B. | 17/11/2010

Querelle d'egos comme d'habitude : celui qui est vexé de n'avoir pas eu le prix, celui qui a tout fait pour l'avoir et celui que se croit écrivain ; vous avez raison Ludovic, échange de bons procédés et petitesses...

Écrit par : Suzanne | 17/11/2010

Déclassés sociaux et sentimentaux, les personnages de ce Brisseau-là et de tous les Carax se ressemblent en effet. Je suis moins convaincu par les derniers filsm érotico-mystiques du premier, mais je suis peut-être un peu trop terre-à-terre !

Écrit par : Philoche | 17/11/2010

on 29.3

Comme Justin B. : bravo et merci !

J'avais ouvert une fenêtre sur le ring pour réagir hier soir, mais le vent mauvais qui soufflait là-bas me l'a fait (ou faite ?) refermer sans maudire.

ps pour Suzanne : si vous regardez les vidéos récentes de Nabe pour fluctua.net, vous réviserez je pense votre appréciation de son humeur, ou alors... il a la vexation euphorique, Nabe !!!

Écrit par : tilly | 17/11/2010

Justin, ce qui m'énerve le plus sur le Ring, en fait, c'est qu'il y a de très belles plumes qu'un certain entourage dépareille...

Sans doute Suzanne, se délivrer de l'ego, mais comment, il n'y a pas d'issue.

Les trois derniers films de Brisseau, Philoche, gardent une force (anti)sociale importante mais plus diffractée, presque en filigrane.

Écrit par : Ludovic | 17/11/2010

Mon commentaire a croisé le votre, tilly, j'hésite aussi à intervenir car tout est bien cadenassé là-bas (je crois que Nabe a toujours eu la vexation euphorique, c'est ce qui fait son charme !)

Écrit par : Ludovic | 17/11/2010

Les commentaires sont fermés.