Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2015

DES FILMS ET DES DIEUX

 

 

Voici venu le temps du nouveau questionnaire cinéphilique.

 

Après l'Erotisme, la Mort, le Cinéma et la Politique, traiter des liens entre la religion et le cinéma  devrait, du moins je l'espère, intéresser autant les dévôts que les libre-penseurs.

Voici 20 questions auxquelles chacun pourra répondre, selon ses convictions et sur le support qu'il affectionne (commentaires, blogs, sites, statuts Facebook etc..). C'est dans l'esprit le plus oeucuménique qui soit que nous les recenserons toutes en ce lieu, y répondant à notre tour dans trois jours.

 

Pour le reste, que vos Dieux-Lares respectifs veillent sur chacun d'entre vous.

 

 

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

9) Même question pour l’islam ?

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

11) Sous les traits de quelle actrice aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

14) Quel est votre Diable préféré ?

15) Avez-vous découvert une religion au cinéma ?

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

17) Dans la république islamique dépeinte par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

18) Quel film vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le ou les dieux ? Le ou les prophètes ? Les rites principaux ?

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soit de nature religieuse ou non ?

Religion-and-catholic-church-in-Federico-fellini-movies-nun-juliet-of-the-spirit.jpg

Dans les commentaires ci-dessous, les réponses de :

Florent, de Cinecdoche 

Christophe, d'Avis sur des films 

Carole, de Nord-nord-ouest 

Amandine

Ipidiblue, du Parti pris d'écrire 

Damien (de sable)

Edouard, de Nage nocturne

Volker Rivinius, de Surrealistic pillow

Pierre Audebert

Montalte, de La page de Pierre Cormary

Ash

*

Sur leur blog, les réponses de :

Vincent (Le journal du Dr Orlof)

Frédérique (Les nuits du chasseur de films)

Pradoc (le Bloc)

Vincent (Insifree)

Sylvain (Ma pause café)

*

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

Ce sera une déesse. La plus belle d'entre toutes : Vénus. Sous les traits d'Uma Thurman dans Les Aventures du baron de Münchausen, de Terry Gilliam.

gal_nude-scene_uma-thurman.jpg

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

 

L'église où les diverses pensionnaires de la Maison Tellier, dans Le Plaisir de Max Ophuls, viennent se recueillir, sous les yeux émerveillés de Gabin. Frou-frous, mouchoirs en dentelle et moues exagérées, et puis soudain la grâce d'un instant sur le visage de Danielle Darrieux.

 

20294774.jpg

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

 

La souffrance du petit prêtre du Journal d'un curé de campagne, de Bresson. 

095c304a82864f8a23977e64c6bf15e1.jpg

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

 

Salo, de Pasolini, car ce sont les idéaux de notre société, d'autant plus sacrés qu'ils sont faisandés, qui y sont méthodiquement salis.

Capture4.jpg

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

 

Le très beau Roi des Rois de Nicholas Ray, reste le plus fidèle aux textes de la légende biblique. Et celui de la dernière tentation du Christ, de Martin Scorcese, remarquable adaptation du passionnant roman de Kazantzakis, le plus fidèle aux interrogations que cette légende suscite.

ob_9cf0ac_kingofkings.jpg

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

 

Pour sa vivacité, sa verdeur, ses trucages à la Méliès et la présence de la mystérieuse Jacqueline Sassard, sans hésiter Les Titans, de Duccio Tessari.

image-68949-0-375-90.jpg

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

 

Sans hésiter non plus, le splendide Narcisse noir du merveilleux Michael Powell. 

disque-le-narcisse-noir18.jpg

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

 

Même si c'est un piètre cinéaste, la veine autobiographique de Claude Berri est plutôt attachante. Dans Mazel Tov, il est à son meilleur, mi-tendre mi-lâche, autant insouciant que sans scrupules. Le mariage religieux des vingt dernières minutes du film, haut en couleurs, vaut le détour.

 

Mazel_Tov_ou_le_Mariage.jpg

9) Même question pour l’islam ?

 

Le Destin de Chahine. Une autre vision de l'islam que celle véhiculée par les adeptes du choc des civilisations, et de ce fait, une belle claque à la violence sanguinaire des fous d'Allah.

Destin.jpg

 10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

 

Excalibur, de Boorman, qui représente un monde encore peuplé de monstres et de merveilles, de sortilèges et d'esprits, de troubles et de mystères, avant le règne de la normalisation et de la simplification. Sa Forêt d'émeraude ne dit d'ailleurs pas autre chose.

dgaq1002_screeningroom_excalburb.jpg

11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

 

Edith Scob, pour sa beauté dérangeante et manière d'être là tout en étant ailleurs. D'ailleurs Bunuel, dans La Voie lactée, a eu l'idée bien avant moi.

01-la_voie_lactee.jpg

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

 

 Dans Le Dernier voyage de Tanya, d'Alexei Fedorchenko, les derniers descendants des Mérias, un peuple d'origine finno-ougrienne assimilé par les Slaves, procèdent à des préparatifs de mariage ou à des cérémonies funéraires, de manière simple et bouleversante. Il s'agit bien de leur dernier combat avant l'acculturation et l'oubli.

 

64119520_p.jpg

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

Prendre la place de Langue Pendue aux côtés d'Anna, durant la nuit arrachée au temps, située au coeur de Mauvais sang de Léos Carax.

MAUVAIS%20SANG_1.jpg

14) Quel est votre diable préféré ?

 

Le plus innocent d'entre eux, le plus redoutable donc : la petite fille au ballon blanc du Toby Dammit de Fellini.

 

6a00d8341c76e453ef00e551164b538834-800wi.jpg

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?

 

Celle de la tribu amérindienne des Invisibles dans La Forêt d'Emeraude de Boorman.

 

10947565_1025117780834964_967946541_n.jpg

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

 

John Ford.

 

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

 

Au début aucun, et puis peu à peu chacun y mettrait du sien pour que le cinéma, comme il l'a toujours fait, colle au nouvel air du temps

 

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

 

Ceux d'Haneke, Ozon, Klapisch, Emmerich, Besson, Honoré, Lartigau, Boon, Larrieu, Onteniente, Nolan, Masson, Angelopoulos... 

 

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?

 

Comme le bouddhisme, c'est une religion sans dieu, avec une ascèse faite d'au moins un film par jour, par séries sur un acteur, un style, une année, un auteur, un pays etc...

 

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ? 

 

Non, pas que je sache. 

14:04 | Lien permanent | Commentaires (60) | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

Commentaires

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

Crom


2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

l'église dans le Parrain 2 à Corleone.



3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Depardieu dans Sous le Soleil de Satan



4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

Sous le Soleil de Satan


5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

Celui de Pasolini pour la fidélité, celui des frères Coen dans the Big Lebowski (John Turturro) pour le moins (oui je joue un peu là).



6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

Jason et les Argonautes



7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

Le nom de la Rose



8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

Le coeur a ses raisons



9) Même question pour l’islam ?

Malcolm X



10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?



11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

Juliette Binoche



12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?




13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

La dernière Tentation du Christ

14) Quel est votre diable préféré ?

Al Pacino


15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?

Witness avec les Amishes



16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

Bresson

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

Michel Houellebecq

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
Les petits mouchoirs


19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?

Lubitsch, Murnau, Renoir, le rite étant le film projeté au coeur de la nuit, vers 3h du matin, quand plus un bruit ne vient distraire l'attention.

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?
Sous le soleil de Satan, la grâce marquée sur le visage de Depardieu, presque une épiphanie.

Écrit par : Florent B. | 23/02/2015

Merci pour cette toute première participation. Je pratique également le rite de la question 19 !

Écrit par : Ludovic | 23/02/2015

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ? celui évoqué -et non représenté- dans Stars in my crown

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ? le Duomo milanais dans Rocco et ses frères

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ? Bing Crosby dans le diptyque de Leo McCarey

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ? La dernière tentation du Christ

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ? celui de Pasolini

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ? Hercule à la conquête de l'Atlantide

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ? 11 fiorretti de François d'Assise

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ? Les dix commandements, 1956

9) Même question pour l’islam ? Les cent cavaliers

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ? La renarde

11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ? Lilian Gish

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ? je ne suis pas qualifié pour répondre à cette question.

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ? L'homme tranquille

14) Quel est votre diable préféré ? Lawrence Tierney dans The Devil thumbs a ride

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ? non.

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ? John Ford (chrétien catholique)

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ? aucun, le cinéma étant purement et simplement banni de l'Islam rigoriste.

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ? The Avengers et Le champignon des Carpathes

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ? John Ford, Michel Mourlet, se rendre à la cinémathèque

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ? oui.

Écrit par : Christophe | 23/02/2015

Cent fois oui, pour la 10. Et la 19 ne m'étonne pas du tout ! Mais alors, la 20, laquelle ou lequel ?

Écrit par : Ludovic | 23/02/2015

Il y a beaucoup d'exemples de films qui m'ont atterré mais ce ne fut jamais pour des raisons religieuses. Le dernier en date est sans doute Inglorious bastards.

Écrit par : Christophe | 23/02/2015

excellente réponse de Florent B. pour la 15 que j'aurais pu faire mienne si j'avais englobé les sectes dans les religions et..si j'y avais pensé!

Écrit par : Christophe | 23/02/2015

C'est difficile... Je n'ai pas toutes les réponses (parce que je ne connais pas assez de films) mais je vais essayer.



1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?
Ce sera une déesse : Vénus, sous les traits d'Emmanuelle Seigner dans "La vénus à la fourrure"


2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?
?


3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?
Montgomery Clift dans I confess



4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?
La vie de Brian : du blasphème jubilatoire


5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?
Le plus fidèle : celui de Scorsese dans LA DERNIERE TENTATION DU CHRIST. Le moins fidèle : le même.


6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?
Le mépris de J.L.G.


7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?
Les Anges du pécher de Bresson


8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
?


9) Même question pour l’islam ?
?


10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?
peut-être LA TRILOGIE DE LA VIE de Pasolini


11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?
Anna Magnani




12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?
Le mariage dans LE SECRET DERRIERE LA PORTE


13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?
Celui de VOYAGE EN ITALIE, mais c'est la fin du film


14) Quel est votre diable préféré ?
Michel Simon


15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?
non


16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?
Hitchcock


17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?
?


18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
Lucy de Luc Besson


19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?
Hitchcock, Renoir, Bergman... Aller à la cinémathèque



20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?
La plupart des comédies franchouillardes choquent ma conviction selon laquelle la comédie est un art noble et subversif

Écrit par : Carole | 23/02/2015

Bien vu pour la 5, un film bien plus subtil qu'il n'en a l'air ! ...et la 20 !

Écrit par : Ludovic | 24/02/2015

Oh un questionnaire !
Oh le sujet qu'il m'inspire pas du tout, mécréante que je suis
Euh
Ce sera plutôt court et concis (enfin, je vais essayer)

Écrit par : FredMJG | 24/02/2015

J'espère que l'essai sera raté (et que les réponses seront donc longues et fleuries)

Écrit par : Ludovic | 24/02/2015

Les hosties - du cinéma - vont saigner !

Écrit par : iPidiblue les stigmates cinématographiques | 24/02/2015

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

Sierra Torride avec Shirley MacLaine en fausse nonne !

Écrit par : iPidiblue la mule | 24/02/2015

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Anthony Quinn en faux prêtre dans La Bataille de San Sebastian

Écrit par : iPidiblue faites les gestes la foi viendra avec ! | 24/02/2015

Ah je vois qu'iPidiblue puise dans les classiques... Tant mieux !

Écrit par : Ludovic | 24/02/2015

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?
Celui qu’incarne Jeremy Irons dans The Mission.

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?
Souvenirs trop anciens : il faudrait que je revoie les films en question…

(Sinon j’avais bien aimé The Book of Life d’Hal Hartley avec Martin Donovan en Jésus, mais il s’agit bien évidemment d’autre chose.)

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?
Aucun ne me vient à l’esprit (jamais été complètement emballée par un film de ce genre).

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?
Le Nom de la rose. J’aime beaucoup aussi The Devils.

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
La religion n’en est pas forcément le thème principal mais j’adore A serious man.

9) Même question pour l’islam ?

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?
Sheryl Lee.

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?
Pas si facile !
Un road movie américain qui ne serait pas glauque, un road-feel-good movie !

14) Quel est votre diable préféré ?
De Niro dans Angel heart.

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?
Je ne connaissais pas les dieux vikings avant de voir, enfant, le film de Richard Fleischer.

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?
A priori aucun.

18) Quel(s) films vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
La plupart des Disney récents (Frozen…), les films réalisés par Danièle Thompson, LOL, Bienvenue chez les Ch’tis, les comédies décérébrées françaises ou américaines …

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?
Pas de dieu, mais de nombreux prophètes, parmi lesquels Coppola, Scorsese…
Les rites : choisir l’emplacement idéal dans la salle, combattre nuisances et nuisibles pour une immersion complète dans le film, regarder le générique de fin jusqu’au bout…

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?

Écrit par : Amandine | 24/02/2015

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

Notre-Dame de Paris avec Charles Laughton en Quasimodo.

Écrit par : iPidiblue le bossu diabolique | 24/02/2015

Merci Amandine... Les oeuvres de Danièle Thompson en boucle ? le châtiment est sacrément cruel.

Écrit par : Ludovic | 24/02/2015

Merci, Ludovic, pour ce questionnaire stimulant. J'y réponds avant de lire les autres pour éviter toute influence, au risque de le regretter... On verra après !

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

J’aime beaucoup le dieu cerf dans Princesse Mononoké : mystérieux, élégant, protéiforme.

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

Le monastère du Nom de la Rose, surtout pour sa bibliothèque et son atelier d’enluminure (un métier que j’aurais aimé pratiquer, je crois).

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Celui de la Passion de Jeanne d’Arc de Dreyer interprété par Antonin Artaud, bouleversé et bouleversant. Le fait de savoir que c’est Artaud lui donne une dimension supplémentaire, étant donné le propre destin, sacrificiel à sa façon, du poète de l’Ombilic des Limbes : car il pleure de véritables larmes, non seulement sur Jeanne, mais sur lui-même.

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

Sans doute Scorpio Rising de Kenneth Anger, avec son parallélisme entre les apôtres du Christ et la bande de motards, jusqu’à cette profanation bien dégoûtante. Mais le film est extraordinaire, ne serait-ce que par son tempo en constante accélération.

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

Question difficile. L’Evangile est a priori très cinématographique (narratif, dialogué et imagé, riche en personnages et significations, etc.) et les adaptations nombreuses.
Aucune n’est absolument fidèle, toutes sont marquées par un parti-pris esthétique et idéologique. Golgotha de Duvivier est bavard et théâtral, mais Le Vigan y est saisissant. Les films de Stevens (avec Max von Sydow) et de Zeffirelli se ressemblent, grande orgues et technicolor, superproduction avec ribambelles de stars pour le grand public. Celui de Gibson est de mauvais goût, violent et tape-à-l’oeil, et en cela il est un bon reflet du temps, lui aussi. Ma préférence va à L’Evangile selon st Mathieu de Pasolini, sobre et incarné, entre néo-réalisme et arte povera, mais est-ce le plus fidèle ?
En tout cas, le pire Jésus pour moi, c’est E.T. de Spielberg, l’un des films les plus idiots que j’ai jamais vus.


6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

Jason et les Argonautes, de Don Chaffey, pour les séquences de Ray Harryhausen.

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

Les Diables de Ken Russell, sur les possédées de Loudun.

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

Je n’en ai pas vu tellement. Je dirais Les 10 Commandements, la base, mais c'est peut-être plutôt un film chrétien...

9) Même question pour l’islam ?

Bab-Aziz de Nacer Khémir, superbe film soufi. Et aussi, du même réalisateur, Le Collier perdu de la colombe.

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

Peut-être le Satyricon de Fellini ? Tout dépend de ce qu’on appelle païen !

11) Sous les traits de quelle actrice aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

La question ne me paraît pas sérieuse. Une image de la féminité accomplie, souveraine, rassurante : Claudia Cardinale.

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

Le lavement des pieds au début de El de Bunuel.

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

Euh, disons l’univers sublime et énigmatique de Sayat Nova de Paradjanov.

14) Quel est votre diable préféré ?

Jules Berry, bien sûr.

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?

Plutôt dans des documentaires, ceux d’Arnaud Desjardins sur le bouddhisme par exemple. Ou encore L’œil au-dessus du puits de Johan van der Keuken, pour la scène ahurissante dans une école védique.

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

Encore une question insondable. John Ford ? Rossellini ?

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

Je pense que ça ne changera pas grand-chose, mais on verra apparaître de nouveaux sous-genres cinématographiques : comédie familiale musulmane, film de guerre djihadiste, thriller antisémite, porno fétichiste de burqa, etc.

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

Hélas, il y en a tellement ! Je préfère ne pas savoir...

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?

Dieu en serait la Lumière, naturellement. D’ailleurs, les frères Lumière n’est-ce pas, ne s’appelaient pas ainsi par hasard. Saint Méliès, saint Chaplin, saint Eisenstein, saint Orson, saint Kubrick… et tant d’autres, des milliers de chapelles, et autant de querelles.


20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?


Il me semble que le Dernier Tango à Paris m’a choqué quand je l’ai vu, vers l’âge de 14 ou 15 ans : quoi, l’amour ça pouvait être ce genre de choses ? Mais il y avait quelque chose d’intense et d’excitant dans ce trouble.

Écrit par : Damien (de sable) | 24/02/2015

Très belles réponses, Damien, qui sont autant d'incitations d'ailleurs à revoir certains films ! Je pensais aussi à ET...

Écrit par : Ludovic | 24/02/2015

20/20 pour Damiens : meilleure note pour l'instant !

Écrit par : iPidiblue ça défile comme au cinéma | 24/02/2015

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

Les oeuvres complètes d'Andy Warhol.

Écrit par : iPidiblue ça défile comme au cinéma | 24/02/2015

Hello
Comme à mon habitude, j'ai découpé votre questionnaire en deux parties. Je passe trop de temps à chercher des photos adéquates :)

Écrit par : FredMJG | 24/02/2015

Encore un questionnaire qui nous fait sacrément cogiter, bravo Ludovic !

Essayons :

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

Celui que dessinait Terry Gilliam pour les Monty Python.

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

Celui du final de "Nostalghia" d'Andreï Tarkovski.

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Le prêtre-vampire de "Thirst, Ceci est mon sang" de Park Chan-wook.

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

"L'Age d'or" de Luis Buñuel.

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

Le plus fidèle serait celui de Pasolini, mais je citerai un autre qui m'a beaucoup marqué : "Jésus de Montréal" de Denys Arcand.

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

Le merveilleux "A la poursuite de l'étoile" d'Ermanno Olmi (et le puissant "Excalibur" de John Boorman).

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

"Onze fioretti de François d'Assise" de Roberto Rossellini (moines), "Thérèse" d'Alain Cavalier (nonnes), "Mère Jeanne des Anges" de Jerzy Kawalerowicz (mixte)

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

"A serious man" des frères Coen.

9) Même question pour l’islam ?

Je ne vois pas.

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

"La Sorcellerie à travers les âges" de Benjamin Christensen.

11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

Isabelle Carré.

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

"Thérèse" d'Alain Cavalier.

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

"The Party" de Blake Edwards.

14) Quel est votre diable préféré ?

Walter Huston dans "The Devil and Daniel Webster" de William Dieterle.

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?

Je ne vois pas.

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

Actuellement, Bruno Dumont.

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

Je ne sais pas.

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

"Amour" de Michael Haneke, l'horreur...

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?

Il est partout mais on ne le voit jamais : Terrence Malick. Sauf que depuis quelques temps, je commence à douter de lui...
Sinon, les frères Lumière, évidemment, et leurs nombreux prophètes...

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?

A l'époque, j'avais trouvé "C'est arrivé près de chez vous" dégueulasse (je ne l'ai jamais revu).

Écrit par : Edouard | 24/02/2015

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?
Réponse polythéiste : Les Beatles dans « A Hard Day’s Night ». St. John, St. Paul, St. George et, euh, St. Ringo.

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?
L’église dans « The Blues Brothers » où officie James Brown.

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?
Robert Mitchum dans « The Night of the Hunter » (Laughton)

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?
J’hésite entre « Viridiana » (Buñuel), « Je vous salue Marie » (Godard) et « Life of Brian » (Monty Python)

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?
Le plus : « Jésus de Montréal » (Arcand). Le moins : la très grande majorité des autres.

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?
Antique : « Clash of the Titans » (Davis, pas le remake) ; moderne : « Casablanca » (Curtiz)

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?
Pour les moines, « Des hommes et des dieux » (Beauvois), pour la nonne, « Heaven Knows, Mr. Allison » (Huston).

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
« The Jazz Singer » (Crosland)

9) Même question pour l’islam ?
« Les hommes libres » (Ferroukhi)

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?
« ¡Que viva México ! » (Eisenstein)

11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?
Gene Tierney. D’ailleurs, avec « Laura », on n’en est pas très loin.

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?
« The Exorcist » (Friedkin)

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?
« The Purple Rose of Cairo » (Allen), ce qui foutrait le film en l’air.

14) Quel est votre diable préféré ?
Elizabeth Hurley dans « Bedazzled » (Ramis)

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?
Plutôt les hérésies avec « La voie lactée » (Buñuel)

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?
Robert Bresson.

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?
En principe, tous. La question serait plutôt de savoir quels spectateurs y auront accès.

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
Si le diable a de l’humour, ce qui est assez probable, ce serait « The Devil in Miss Jones », sinon n’importe quel film de Michael Bay.

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?
C’est variable, je ne sais jamais à quel saint me vouer. Quant aux rites, en ce moment, c’est de se ballader sur les Netflix du monde.

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?
Never been convicted.

Écrit par : Volker Rivinius | 25/02/2015

Edouard : Ah Enfin Tarkovski ! (je dois absolument voir ce film de Dieterle dont on m'a aussi parlé, il y a quelques mois, pour d'autres raisons )

Volker Rivinius : Intéressantes réponses, la 10 notamment !

Écrit par : Ludovic | 25/02/2015

Et vos illustrations font le poids, Frédérique !

Écrit par : Ludovic | 25/02/2015

Même pas honte !
Bon, c'est moins drôle en seconde partie mais j'ai fini dans la nuit.
D'abord, un bon film
Et ce soir, lecture !
A bientôt

Écrit par : FredMJG | 25/02/2015

Merci, c'est comme à chaque fois, du grand art de cinéphile !

Écrit par : Ludovic | 25/02/2015

La diversité des points de vue est (comme pour chaque questionnaire) aussi passionnante que surprenante. C’est amusant aussi de trouver certaines convergences (sur la question 19 notamment).
Merci en passant à Ipidiblue. Qui sait si, à force de regarder les films de Warhol à boucle, on ne devient pas un warholien fervent ? Le cher Andy était d’ailleurs resté un prude catholique, au fond.

Regrets de ne pas avoir pensé à A serious man (sur le judaïsme), aux grands cinéastes chrétiens russes (Tarkowski, Paradjanov), et tous ces films encore à découvrir : La Renarde, Jésus de Montréal, Le Roi des Rois, Bedazzled, La última cena, les Titans…

Quelques remarques :
Q 14 (sur le diable préféré) : j'étais persuadé que Jules Berry ferait l'unanimité, mais comme il le dit lui-même (dans ce film par ailleurs assez poussiéreux) : "Oublié dans son pays, inconnu ailleurs, tel est le destin du voyageur..." C'est vrai que De Niro épluchant délicatement un oeuf, Michel Simon manipulant ce pauvre Gérard Philippe ou Walter Huston ricanant derrière son cigare (je plussoie, Ludovic, sur l'indispensable The Devil & Daniel Webster !) entre autres, se défendent fort bien.

Q 4 (sur le blasphème), je m'étonne de trouver Sous le Soleil de Satan cité par Florent B. : quel contresens à mon avis ! Pialat est parfaitement fidèle au sévère et rigoriste Bernanos, pour qui le tentateur va se nicher partout, jusque dans le désir de sainteté...
Pour la Dernière tentation du Christ, je suis d’accord avec Fred et Carole : c’est plus compliqué. Un Jésus tenté de refuser sa part divine, est-ce blasphème ? Mais puisqu’il se soumet finalement à la volonté sacrificielle… Certes, on se souvient des fanatiques qui avaient mis le feu à l’espace St-Michel, mais qu’avaient-ils compris à cette réflexion profonde sur la part humaine du Christ ? Evidemment rien. Scorsese lui-même à l’époque avait répliqué assez justement que les bons catholiques feraient mieux de s’interroger sur cette parole du Crucifié : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »
Toujours sur cette question, la Vie de Brian me paraît plus une satire politico-religieuse qu’un film blasphématoire. C’est d’ailleurs surtout le judaïsme qui est moqué : lapidation, interdits absurdes, etc. et la figure de Jésus est plutôt respectée. Sur la manière dont les Monty Python l’ont vécu sur le moment, le témoignage d’Eric Idle est intéressant : «Il y a quelque chose d’un peu glaçant à se pointer pour sa journée de boulot et à trouver une croix avec son nom dessus. Nous avons passé trois jours à nous faire crucifier, activité qui a le don de vous aiguiser l’esprit. Je subodore que cette expérience a compté pour chacun d’entre nous, mais David Sherlock m’a dit qu’elle avait pris un sens très particulier pour Graham, car il en était enfin venu à s’accepter tel qu’il était. » (postface à l’autobiographie de Graham Chapman, Autobiographie d’un menteur - Sherlock était celui qui partageait sa vie).

Q 10 (sur le paganisme) : bien sûr, les Vikings, Excalibur, et pourquoi pas Haxan – la Sorcellerie à travers les âges, ou Que viva Mexico ! La trilogie de la vie de Pasolini admettons, pour cette révélation joyeuse dans le Décaméron : « Non è un peccato ! »
Mais tout cela confirme que le paganisme reste une notion assez floue, voire fourre-tout, car dépourvue de perspective historique. Serait-ce simplement toute forme de sacré hors du champ du monothéisme ?

Q 13 (sur le miracle) : je remarque que la question a été diversement comprise : signifie-t-elle : quel miracle dans un film vous donnerait envie d’y entrer (Carole et Orlof) ? ou bien : dans quel film aimeriez-vous par miracle entrer ? (c’est ainsi que pour ma part je l'avais comprise)

Écrit par : Damien (de sable) | 25/02/2015

Il est vrai que ma formulation de la Q 13, cher Damien, peut prêter à confusion, mais c'est bien la seconde option qui est la bonne.

Très juste sur le paganisme, du moins tel que je l'entendais : un sacré polymorphe ("pluriversum" !)

Oui, pour le blasphème également et en effet, que de films à re (voir) !

Écrit par : Ludovic | 25/02/2015

Passionnant tout ça... et pour moi, une manière de mesurer mes lacunes, tant de films à voir encore, mais je n'aurai jamais le temps :)
Bon sang Tarkovski, bien sûr ! mais je n'ai vu de lui que Le Sacrifice et Andreï Roublev, et puis, Il faut absolument que je vois le narcisse noir de Michael Powell (j'avais adoré "je sais où je vais" et m'étais promis de voir tous ses films, mais je me suis arrêtée en chemin). Je regrette aussi de ne pas avoir pensé à A SERIOUS MAN !! Bon, je suis passée à côté de la 13, je le regrette. (j'aime bien la réponse de Volker : une pirouette). Je dirais que je n'ai pas besoin de miracle pour entrer dans un film, j'ai juste besoin du talent du cinéaste.

Pour être un vrai cinéphile il faut une mémoire prodigieuse !!! j'avais vu le plaisir d'Ophuls mais je ne me souviens pas de cette scène dans l'église. Et je n'ai aucun souvenir de lieu de Culte dans un film qui me donnerais envie d'y séjourner. Sinon peut-être une salle de cinéma pour pleurer avec Ana qui pleure avec Jeanne ! ou bien alors une plage comme lieu de révélation à la fin d'un film (dans les 400 coups ou Ma nuit chez Maud). Tiens Rohmer : un autre cinéaste chrétien, qui n'a pas été évoqué.

A part ça, il me semble que les cinéastes chrétiens sont ceux qui posent avec le plus d’acuité, la question du bien et du mal (sans manichéisme), ce sont des cinéastes à obsession et leurs œuvres nous troublent par leur questionnement fiévreux.

Écrit par : Carole | 25/02/2015

@Edouard : Dans mes bras. Nous irons ensemble en enfer combattre le malin ^^
Et bravo pour le coup de Malick :D

et j'ai bien ri aux futurs thématiques du cinéma soumis chez Damien.
D'ailleurs, j'apporte une petite pierre à l'édifice, il y aura peut-être des amateurs : http://www.ourageis13.com/posts/lhomme-qui-aimait-se-voiler-et-se-photographier/

C'est moi ou j'ai la sensation que nous avons tous un peu de mal à définir le blasphème ? Quoique Ludovic vous veniez de confirmer mon idée sur Salo même si je l'ai tournicotée de manière moins concise que vous. Et quelle belle iconographie ! (et encore merci d'approuver le peu d'enthousiasme que suscite en moi les films d'Angelopoulos... l'enfer me paraîtrait 3 fois plus long)

Écrit par : FredMJG | 25/02/2015

C'est juste pour Rohmer, Carole ! E je vous envie de découvri la magnifique filmographie de Powell.

Oui, Frédérique, Angelopoulos, c'est comme l'éternité, c'est surtout long vers la fin.

Écrit par : Ludovic | 26/02/2015

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?
Celui qu'on entend "parler" au héros dans Nostalghia, de Tarkovski (scène de l'église)

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?
La Christ Church College, à Oxford, en Angleterre, qui sert de grande salle et de réfectoire à Poudlard dans Harry Potter.

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?
Celui d'Orange mécanique dans la prison interprété par Godfrey Quigley, le seul personnage non ridicule du film.

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?
Les Diables, de Ken Russel.

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?
Le plus, Jim Caviezel dans La Passion du Christ, de Mel Gibson.
Le moins, le petit pédé brun dans le trop surestimé Evangile selon Saint Matthieu de Pasolini.

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?
Je vais tricher, mais rien n'atteindra jamais le niveau de la série Ulysse 31, de Jean Chalopin.

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?
Les cloches de Sainte-Marie, de Léo Mc Carey, avec Ingrid Bergman (qui dans une scène apprend à un garçonnet à se battre pour qu'il n'ait plus le dessous dans la cour de récréation...)

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
Duel, de Steven Spielberg.

9) Même question pour l’islam ?
Iranien, de Merhan Tamadon (et aussi Timbuktu, de Abderrahmane Sissako, absolument !)
Sinon, Les Mille et une nuits, de Pasolini.

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?
Walt Disney dans Fantasia ?

11) Sous les traits de quelle actrice aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?
Emily Watson, l'inoubliable héroïne de Breaking the waves.

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?
L'Exorciste (que je ne reverrai plus jamais de ma vie.)

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?
Hors Satan, de Bruno Dumont.

14) Quel est votre Diable préféré ?
De Niro dans Angel Heart (et puisque Ludovic a déjà pris la petite fille de Toby Dammit... )

15) Avez-vous découvert une religion au cinéma ?
Plutôt ce que c'est que le syncrétisme, dans A tree of life, de Terrence Malick?

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?
Bruno Dumont, quoiqu'il dise.

17) Dans la république islamique dépeinte par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

Tous les films de zombies, d'aliens et de monstres qui seraient censés incarner les non-musulmans.
(Sans parler d'une explosion sous le manteau de la pornographie.)

18) Quel film vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
Outre Les petits mouchoirs (ha ha ha), le Parsifal de Syberberg.
Une fois, j'étais allé le voir au forum des images, je n'ai pas tenu deux heures....
(J'ajoute que j'ai six versions de Parsifal qui est mon opéra culte...)

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le ou les dieux ? Le ou les prophètes ? Les rites principaux ?
Tous les cinéastes sont catholiques, d'abord. Ou participent de cette "catholicité propre au cinéma" défini par Gilles Deleuze : la croyance, la piété, la sacralité scénique, etc.
Et le plus catholique d'entre eux, Martin Scorsese.
Pendant longtemps, je me faisais un devoir de rester dans la salle jusqu'à la fin du générique.

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soit de nature religieuse ou non ?
J'ai été très choqué par Les valseuses la première fois que je l'ai vu. Je ne supportais pas cette innocence sexuelle décomplexée. D'ailleurs, aujourd'hui non plus.

Écrit par : montalte | 26/02/2015

Merci Pierre ! Oui, la 3 très bien vu. Et je retrouve ton sens inné de la provocation dans la 10 (c'est bien le film avec les hippopotames en tutu rose ?) et surtout la 19...

Écrit par : Ludovic | 26/02/2015

1- Mon dieu préféré: le nouveau né de "2001"
2-l'édifice religieux ou j'aimerai m'arrêter: la chambre des désirs de "Stalker"
3- les prêtres qui m'ont le plus marqué celui des "Diables" de Loudun et le curé de campagne de "Sous le soleil de Satan" mais il y en a d'autres...
4-le film le plus blasphémateur : pour sa version Salomé (Carmelo bene), dans le bon sens "Théorème" de Pasolini, mais Salo était une très belle réponse. il y en a tant d'autres!!
5- Le jésus le plus fidèle (à l'esprit) : la dernière tentation du christ, le moins: la passion du christ
6-les film mythologique le plus avouable: Les aventures d'hercule de Luigi Cozzi
7-Mon film de moines favori: le soleil même la nuit (Taviani), de nonnes: le couvent de la bête sacrée
8-Mon film sur la religion juive: Avanim (Nadjari) ou à un autre degré de lecture "Monsieur Klein"
9-Sur l'Islam "Ceddo" de sembène Ousmane mais bien sur le destin de Chahine est incontournable!
10-Le film païen le plus intense: The wicker man (Hardy) ou la goulve (Mercier) ou au sens large, Apocalypse now!!
11-la vierge, ma vierge: Christa Théret ( à chacun son fantasme "maternel")
12-Pas le plus précis, mais qui m'a marqué "le rite" ou aussi les flagellants du "Septième sceau"
13-Entrer dans un film par miracle: devenir le photographe de "l'étrange affaire angelica"
14-Mon diable préféré: le plus "classique", celui de Haxan, la sorcellerie à travers les âges (Christensen)
15-religions que le cinéma m'a fait découvrir: l'orthodoxie chrétienne avec "Andreï Roublev", l'hindouisme avec "la déesse" (ray) et pourquoi pas, le zen avec "Ghost dog"
16-Cinéastes les plus chrétiens: la liste est longue alors ,le saint des saints est: Dreyer, Bresson, Rossellini, Ford, Pasolini
17-A enfermer chez/avec Houellebecq: Franco Zeffirelli, Mel Gibson
18-les films qu'on projette en boucle aux enfers: la religieuse de Nicloux, La passion du christ de Gibson, Jésus de Nazareth et Un amour infini de Zeffirelli
19- Dieu est Godard (et non l'inverse!) Mes prophètes: Sadoul, Bazin, Deluc, Dulac, Balasz.....
Les apôtres: Antonioni, Renoir, Eustache, Kurosawa, Argento, Lang, Hitchcock, Murnau, Dreyer, Flaherty, Bergman, Pasolini, Fassbinder, Franco @ Judas Iscariote (oui c'est la version "complète", la Cène avec le final cut!)
20-Le film qui m'a choqué: Cannibal holocaust de Deodato, mais à 20 ans et des poussières... Aujourd'hui j'adore presque ce que je voulais absolument brûler à l'époque, ainsi soit-il!! smile emoticon

Écrit par : Pierre Audebert | 26/02/2015

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

Si dieu est une lumière, c'est la lumière soufflée au beau nom de Feu Follet chez Louis Malle.


2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

San Juan Bautista, la vieille mission espagnole devenue un musée de Vertigo d'Alfred Hitchcock.


3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Georges Bataille en séminariste dans Partie de Campagne de Jean Renoir.



4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

L'Âge d'Or de Buñuel. Et plus près de nous, La trilogie de Jean de dieu (Souvenirs de la Maison Jaune, La Comédie de dieu, Les Noces de dieu) de João César Monteiro.


5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

On ne sait rien du supposé original. Si le Messie est celui qui assume tous les péchés humains, y compris la trahison, alors le rôle revient de fait à Judas. Dans cet esprit, un des roux filmés les plus fascinants est Robert Rusk (Barry Foster), nanti de sa cravate assassine, dans Frenzy, le plus rugueux des films de Hitchcock.


6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

Le Mépris de Jean-Luc Godard.


7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

Mère Jeanne des anges de Jerzy Kawalerowicz.


8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

"Si à l'origine est le Verbe, il n'y a pas de rapport sexuel" (Philippe Muray). La filmographie de Woody Allen est très claire sur ce point.


9) Même question pour l’islam ?

Pas vu assez de films traitant du sujet pour pouvoir honnêtement y répondre. Mais la formule de Muray est valable également dans ce cas.


10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

Vu que "païen" est un terme utilisé par le chrétiens pour désigner ceux qui n'appartiennent pas à l'une des trois religions du Livre - Rites d'Amour et de Mort de Yûkoku Mishima et Le Salon de Musique de Satyajit Ray apportent un élément de réponse à la question.


11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

Pour en finir avec le culte marial, Debra Paget, telle qu'elle apparaît et danse, dans Le Tombeau Hindou de Fritz Lang. Non sans que me hante la Louise Brooks de Pabst.


12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

Dans El de Buñuel, le lavement des pieds, appelé Mandatum au Moyen Âge, qui ouvre de sa troublante ambiguïté le film.


13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

Quand il me semble être le spectateur d'un véritable travail de montage. Quand le raccord est à ce point sensible que comme par une porte dérobée il serait possible de s'y faufiler et de disparaître. Appelons cela "miracle" ou Godard.

14) Quel est votre diable préféré ?

Le diable de Benjamin Christensen dans La Sorcellerie à travers les âges.

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?

Non. J'ai pensé quelquefois en saisir l'ailleurs. Je songe à La Jetée de Chris Marker.

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

Carl Theodor Dreyer pour l'orthodoxie chrétienne et Robert Bresson pour sa branche hérétique.

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

La plupart des représentants du genre cinématographique choral, parce que la multitude y prévaut sur la solitude, comme on peut en juger à la vision de Les Uns et des Autres de Claude Lelouch.
18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

Le Testament d'Orphée de Jean Cocteau, pacotille vestimentaire et musicale autoproclamée "Poésie" par le susdit.

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?

Étant pour moi entendu qu'il n'est en aucun cas entendu que la cinéphilie est une religion, je me bornerai à dire que je vois les films comme on claque une porte au nez. Je prends garde de ne faire aucun bruit, mais il s'agit bien d'un claquement.

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non?

Non.

Écrit par : Jacqus Sicard | 27/02/2015

La 19 est excellente et l'angle choisi pour la 5 !... Absolument d'accord avec la pacotille du 18. Quant à Monteiro, évidemment !

Écrit par : Ludovic | 27/02/2015

Je termine Clermont Ferrand et je m'y mets. J'avais pensé déjà à la même réponse pour la 16, mais Ford et plus catholique de Chrétien, non ?

Écrit par : Vincent | 27/02/2015

19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?


Le cinéma est la preuve vivante de la réalité de la métempsycose ; la virginité de l'oeil du spectateur reste entière après des milliers d'heure et la prochaine réincarnation visuelle est toujours la plus belle.

Écrit par : iPidiblue palingénésie filmique | 03/03/2015

J'y compte bien, Vincent !

Bien vu, iPidiblue.

Écrit par : Ludovic | 03/03/2015

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
Duel, de Steven Spielberg.
Montalte-Cormary


- Donc si je comprends bien pour toi le dieu des juifs est un gros camion ? Arrête ton char Ben Hur !

Écrit par : iPidiblue le ciné-club divin | 06/03/2015

Angoisse existentielle, menaces diffuses, sadisme des situations, tout cela colle assez bien avec le dieu biblique, non ?

Écrit par : Ludovic | 06/03/2015

Je ne le connais pas personnellement Ludovic mais si vous le dites ... j'en parlerais à mon psychanalyste !

Écrit par : iPidiblue le ciné-club divin | 06/03/2015

cf Gripari, l'histoire du méchant dieu.

Écrit par : Ludovic | 06/03/2015

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?
Don Rumata (Il est difficile d’être un dieu)

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?
L’île du Wickerman. Et les églises qu’on voit dans La Chronique d’Anna-Magdalena Bach, quand Leonhardt joue.
3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?
L’évêque de Bedford (Drôle de drame)
4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?
Quo Vadis.
5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?
Le plus fidèle, celui de Ben Hur, qu’on ne voit pas. Le moins fidèle : tous les autres.
6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?
La Grande guerre des Yokai, de Miike.
7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?
Two Mules for Sister Sara.
8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
A Serious Man
9) Même question pour l’islam ?
Je n’en ai vu aucun qui aborde spécifiquement l’Islam, à vrai dire...
10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?
Massacre à la tronçonneuse.
11) Sous les traits de quelle actrice aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?
Ronit Elkabetz.
12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?
Le moine shinto qui désenvoûte la maison des escrocs dans La séance, de Kiyoshi Kurosawa.
13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?
La résurrection de la jeune fille dans Ordet. Et je dirais aussi l’arbre qui se met à scintiller dans Tropical Malady.
14) Quel est votre Diable préféré ?
Celui du Faust de Sokourov.
15) Avez-vous découvert une religion au cinéma ?
La religion des grandes croix de bois dans La Planète des singes.
16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?
Dreyer.
17) Dans la république islamique dépeinte par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?
Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? (cela dit, je ne l’ai pas vu.)
18) Quel film vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
Le Patient anglais, cette purge.Et au bout d’une éternité, ce serait certainement Potiche, cet enfer.
19) Etant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le ou les dieux ? Le ou les prophètes ? Les rites principaux ?
C’est un animisme. Toute chose touchée par le cinéma peut accéder au divin. Le rite a deux formes : la salle de cinéma ou le DVD glissé dans le lecteur.
20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soit de nature religieuse ou non ?
Choqué, non.

Écrit par : Ash | 08/03/2015

Merci beaucoup Ash (et j'ai donc Miik à découvrir !)

Écrit par : Ludovic | 09/03/2015

C'est en ligne, Ludovic.

Écrit par : Vincent | 09/03/2015

Cher Ludovic, j'ai enfin répondu à votre questionnaire.

Vous trouverez mes réponses ici : http://www.mapausecafe.net/archive/2015/03/11/dieu-cinematique-5580720.html

Merci encore pour cet exercice qui stimule notre mémoire de cinéphile !

Écrit par : Sylvain Métafiot | 11/03/2015

Comme disait Cravan, qu'on est loin des accidents de chemin de fer !…
La religion, et puis quoi encore ?… Déjà que le cinéma ne m'intéresse pas, il faudrait s'exprimer sur le sujet favori des concierges ?…
Mon film préféré sur la religion est celui, dont j'ai oublié le titre, où Bernard Blier est chef d'une bande qui pique l'oseille des troncs dans les églises avec un caramel mou.

Écrit par : Marignac | 16/03/2015

Merci Vincent et Sylvain !

Oui, je comprends que ce soit pour vous la double peine, Thierry !... Mais heureusement qu'existent encore, dans notre époque de faux-culs-bénits, de drôles de paroissiens...

Écrit par : Ludovic | 16/03/2015

Merci d'être aussi compréhensif. J'ai connu un (éphémère) restaurant qui s'appelait "Au drôle de Citoyen", le type qui le tenait était haut en couleur. À cette lointaine époque, tout le monde se fichait royalement de la religion, le sujet même était légèrement incongru dans les dîners, susceptible de vous faire passer pour le dernier des ploucs, un coup à ne plus être invité. Mais, par contre, la République avait encore la morgue des symboles. Mon restaurateur avait pris la poudre d'escampette au bout de deux ans, et je le soupçonne, sans la moindre preuve, de faillite frauduleuse après avoir bu la cave. Il y a prescription, hélas, je suis assez vieux pour ça. J'espérais que vous retrouveriez le titre de ce chef-d'œuvre où Bernard Blier décrivait la technique du pillage de troncs avec le fameux caramel mou qui, j'ai oublié de le préciser, ventousait les piécettes au bout d'une ficelle, forcément. Une sorte de pêche à la ligne, quoi. Donc, pour continuer dans les dénonciations gratuites et non fondées, je me demande si vous savez, vous l'encyclopédiste du septième art, de quel film je parle. En tant que commissaire du peuple délégué aux affaires culturelles, je crois que vous vous êtes fourré dans une situation extrêmement délicate.

Écrit par : marignac | 16/03/2015

Cher Thierry,

Mon commentaire précédent se voulait aussi une réponse à votre question : je pensais à l'excellent "Un drôle de paroissien" de Jean-Pierre Mocky !... (sauf qu'à ma connaissance, c'est Bourvil qui joue du caramel mou, et non Blier)

Écrit par : Ludovic | 17/03/2015

Zut alors ! Je me croyais dans une église et je me retrouve au bordel ! Quelle déconvenue ...

Écrit par : iPidiblue la chaisière du ciné-club | 17/03/2015

Dites donc, Marignac, si vous n'aimez pas ça - religion ou cinéma - n'en dégoûtez pas les autres !

Écrit par : Damien (de sable) | 17/03/2015

Dites donc Damien, s'il suffit que je l'ouvre pour vous en dégoûter, vous devez être assez mou, dans vos convictions !… Et puis mon cher, je ne vous ai pas adressé la parole. C'est clair ?

Écrit par : Marignac | 18/03/2015

Bonjour Ludovic,

Merci pour ce questionnaire – qui m'a donné beaucoup de fil(ms) à retordre !-D

Posté mes réponses à l'instant, sur ma page FB. Les voici :

-----

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu [dans le sens de « divinité »] préféré ?
- Euh, ça marche The Blonde venus (1932), de Josef von Sternberg ?-]

2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?
- Bassae, de Jean-Daniel Pollet (1964). Il s'agit d'un temple.

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?
- Nazarin probablement. Personnage du film éponyme de Luis Buñuel, en 1959.

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?
- Du même animal : L'Âge d'or (1930).

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?
- Celui de Pasolini, dans L'Évangile selon Saint-Mathieu (1964). Pour la question suivante, je dirais celui de Mel Gibson dans La Passion du Christ (2004), dont je n'ai vu, euh, qu'un tout petit bout !-D

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?
- Cleopatra, de Cecil B. de Mille (1934).

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?
- La Trilogie de la 36ème Chambre, de Liu Chia-liang (1978/80/85).

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?
- Once upon a time… in America de Sergio Leone (1984). Bon, j'ai un peu triché, j'avoue !-D

9) Même question pour l’islam ?
- Moolaadé de Ousmane Sembene (2004).

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?
- Je dis peut-être n'importe quoi, mais il m'a semblé que Le Treizième guerrier de John Mc Tiernan (1999) tournait pas mal autour de cette question. En tout cas, si c'est une énormité, il ne faut surtout pas hésiter à me corriger : de temps en temps, ça fait aussi du bien !-D

11) Sous les traits de quelle actrice aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?
- Soledad Miranda.

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?
- Moana, de Robert Flaherty (1923).

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?
- Trouble in Paradise/ Haute pègre, d'Ernst Lubitsch (1932)

14) Quel est votre Diable préféré ?
- Liz Hurley, dans Bedazzled/ Endiablé d'Harold Ramis (2000). Là, je veux bien être damné pour l'éternité !!!-D

15) Avez-vous découvert une religion au cinéma ?
- Pas spécialement… à part, la cinéphilie ?-]

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?
- C'est dommage de réduire les auteurs à cet aspect, mais puisque c'est la question : John Ford, incontestablement (à mon humble avis).

17) Dans la république islamique dépeinte par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?
- Pas lu. Mais, je crains le pire sur le sujet.

18) Quel film vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?
- Pour me punir… mais de quoi, pardi ?!!-D la question est donc non avenue !-D
Cela dit, on n'aura pas beaucoup de mal à me torturer ! étant donné qu'il y a tant et tant de mauvais films ! de fait, je préfère m'abstenir de donner des idées à mes aimables hôtes !-D

19) Étant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le ou les dieux ? Le ou les prophètes ? Les rites principaux ?
- « Ni dieu, ni maîtres », martèlent les anarchistes. Considérant le cinéma comme un art, je ne peux que me désolidariser d'un tel slogan : Dieu, je ne sais pas, mais assurément, j'ai des maîtres ! pour rester dans le même registre, disons alors que ce sont des demi-dieux. Les plus représentatifs, et ceux dont les films me touchent le plus, ce sont : John Ford, Fritz Lang, Luis Buñuel, Charles Chaplin.

Le terme de prophète m'embête un peu, mais il y a très certainement des « guides spirituels » : Jean Douchet, Charles Tesson, Youssef Ishaghpour, Gérard Leblanc furent les miens à un moment donné. Godard étant l'oracle par excellence, on comprendra sans doute mieux mes réserves au sujet des prophéties !-D

Des rites ? Une discipline, d'abord. Au moins, un film – même nullissime –, par jour ! Avec un peu de chance, un grand film (ou plus) tous les jours !!! en congrégation, pourquoi pas ! Mais surtout, dans une grande salle (pour 300 personnes, c'est déjà bien !-]

Si on veut un rituel : la séance, le soir. Une petite marche d'une trentaine de minutes pour se rendre dans la salle. Prendre un petit verre ; avec un bon ami, c'est encore mieux ! Projection – à l'heure, si possible ! sans pub (cela va de soi), ni présentation aucune. Silence complet. Avec permission de virer les indésirables de toute sorte !!!-D

Discussion après le film, publique : alors seulement avec quelqu'un de « compétent », ou bien quelqu'un ayant participé de près au tournage. Autrement, ce n'est pas la peine !
Pour finir, une troisième mi-temps : entre gens fréquentables !!!-D et le grand chic : autour d'un repas à quatre (ou six, grand maximum !-]

Remarque en passant : le culte pour tout cinéaste devrait se faire en privé. Sans jugement, ni validation d'aucune sorte. J'ai dit !-]

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soit de nature religieuse ou non ?
- Même pas sûr de trouver un film qui m'ait choqué tout court !-D n'ayant pas tellement de convictions sur quoi que ce soit – et encore moins dans le domaine religieux –, je crois pouvoir répondre que non.

-----

Bonne continuation !

Écrit par : des souris – et des hommes !-D | 30/03/2015

Merci beaucoup ! Eh bien vous vous en êtes fort bien sorti !

Écrit par : Ludovic | 31/03/2015

Hello
Il va de soi qu'après la vision de Histoire de Judas la question 5 du "meilleur" Jésus ne se pose même plus. Que Nabil Djedouani soit loué et que son beau profil illumine mon post de son insolente présence

Écrit par : FredMJG | 18/04/2015

Oui !

Écrit par : Ludovic | 23/04/2015

Les commentaires sont fermés.