Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2009

EROTISME (LA SUITE)

Après les riches réponses de Jean-Pierre Bouyxou (qui a eu l'amabilité de parler de ce questionnaire dans sa dernière chronique de Siné-Hebdo), un autre nom de la cinéphilie et non des moindres, m'adresse les siennes, Gérard Lenne (auteur en particulier de cette bible). Je vous les livre.

(Récapitulatif : les diverses contributions actuellement recensées sont toutes disponibles à partir d'ici, y compris les réponses de votre serviteur)

bardot+la+v%C3%A9rit%C3%A9+nue.jpg

          1 - Quel est votre plus ancien souvenir d'émoi érotique ayant un lien avec le cinéma ?

Fernandel dans DYNAMITE JACK soulevant le décolleté d'une squaw évanouie pour lorgner à l'intérieur. Certaines scène des DIX COMMANDEMENTS (la flagellation de John Derek par Vincent Price, Debra Paget lascive au pied du Veau d'or). Bardot dans BABETTE S'EN VA-T-EN GUERRE quand elle dit à Francis Blanche « Je suis toute nue ! » pour qu'il ne trouve pas la radio dans son lit.

          2- Quels films (un par décennie depuis les années 20) représentent pour vous le summum de l'érotisme ?

20- LOULOU

30- L'ANGE BLEU

40- C'est un peu le désert...

50- SOURIRES D'UNE NUIT D'ETE

60- VIRIDIANA

70- CONTES IMMORAUX

80- LA CLE

90- Pas de film-summum, des scènes par-ci par-là

00- Idem

 

3 et 4- Quelle acteur/actrice a su vous montrer la plus belle chevelure ? Les plus beaux pieds ?  

La chevelure : celle de Chantal Goya dans MASCULIN FEMININ, celle d'Anna Karina dans ALPHAVILLE, celle de Marisa Berenson dans BARRY LYNDON...

Les pieds : même réponse que pour les mains plus bas...

        5- Si tout comme dans La Rose pourpre du Caire, un personnage devait sortir de l'écran et vous accompagner quelques jours avant de disparaître à jamais, qui serait-il ?  

Au hasard... La Marie Laforêt de PLEIN SOLEIL !

       6- Quelle est votre scène de pluie préférée ?  

C'est surtout une scène de boue : l'étreinte de Marilyn Jess et de son partenaire dont j'ai oublié de nom, filmée par Francis Leroi dans EMMANUELLE 4.

       7- Y a-t-il une musique de film qui saurait accompagner vos ébats amoureux ?  

Non, pas besoin de musique, elle me gênerait plutôt.

       8- Avez-vous vu dans un film un vêtement que vous aimeriez porter ou offrir ?  

Porter : Aucun en particulier.

Offrir : Les dessous de Françoise Brion dans L'IMMORTELLE, le costume de Michelle Pfeiffer en Catwoman de BATMAN LE DEFI, la robe de Mireille Darc dans LE GRAND BLOND...

       9- Existe-t-il une actrice de films pornographiques que vous aimeriez voir dans un film d'un autre genre ?

Ce serait du gâchis !

      10- Quelle est la scène (ou le film) ayant le mieux stimulé votre odorat ?  

Aucune. A la rigueur, Carole Laure se baignant nue dans le chocolat fondu de SWEET MOVIE.

      11- Si vous pouviez prolonger une séquence soudain interrompue, quelle porte fermée rouvririez-vous, quel rideau tiré écarteriez-vous ou quel panoramique s'esquivant vers le décor anodin, redresseriez-vous ?  

C'est souvent lorsque la scène deviendrait hard. Par exemple la fellation effectuée par Marie Trintignant dans COMME ELLE RESPIRE... de Pierre Salvatori, on aimerait la voir officier.

      12 et 13- Quelle actrice ou quel acteur a su vous montrer la plus belle poitrine ? Les plus belles dents ?

Comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois. Donc, parmi les actrices qui ont montré leurs seins...

En leur temps : Marie-Hélène Breillat, Maria Schneider, Clio Goldsmith, Béatrice Dalle, Ornella Muti, Pauline Lafont...

Actuellement : Ludivine Sagnier, Monica Bellucci, Romane Bohringer, Isild Le Besco.... 

Hors concours, sur un autre terrain : Kitten Natividad

Pas de préférence dentaire.  

      14- Vous êtes enfermé jusqu'au matin, avec le partenaire de jeu de votre choix, dans un musée berlinois qui a reconstitué des centaines de décors de films. Lequel choisissez-vous pour votre nuit ?  

Un décor, ça risque de faire trop toc. Et ce n'est pas le moment de regarder le décor ! 

      15- Quel est pour vous le mot, la phrase ou le dialogue le plus empreint de sensualité ?  

Les questions de Bardot à Piccoli au début du MEPRIS. Le monologue de Françoise Lebrun à la fin de LA MAMAN ET LA PUTAIN.

      16- Quelle est votre scène de douche préférée ?  

Il y en a quelques-unes, mais celle qui me vient à l'esprit est une longue scène de douche solitaire puis partagée dans un film X, LES GAMINES DE MANILLE.

J’ajoute le plan d’ensemble fixe sur la douche de la beurette pulpeuse qui ouvre L’AMOUR de Philippe Faucon

      17- Existe-t-il une actrice que vous aimeriez-vous voir dans un film pornographique ?  

Toutes ! Du moins en dessous d'un certain âge.

      18- Quel film et/ou quel cinéaste vous paraît le moins érotique ?  

Michael Haneke.

Juste après, Wong Kar-wai.

      19 et 20- Quelle actrice ou quel acteur a su vous montrer le plus beau ventre ? Les plus belles mains ?

Pour le ventre, Jane Birkin dans LA PISCINE est la première qui me vienne à l'esprit.

Je n'ai pas le souvenir de mains particulièrement belles, c'est plutôt leurs attitudes et activités qui me touchent.

       21- Quelle est la scène (ou le film) ayant le mieux stimulé votre goût ?  

Un peu comme l'odorat : le cinéma ne stimule pas mon goût. S’il le faisait, ce serait sans doute les scènes de LA COMEDIE DE DIEU de Monteiro où les adolescentes se baignent dans le lait destiné à fabriquer les crèmes glacées.

      22- Quelle est votre comédie musicale préférée ?  

J'ai horreur des comédies musicales.

Par contre, si on parle de film musical, PHANTOM OF THE PARADISE.

      23- En inversant le principe de La Rose pourpre du Caire, si vous pouviez pénétrer dans un film, lequel choisiriez-vous ?

Peut-être LES BAS DE SOIE NOIRE ou un film analogue. ALPHA BLUE de Damiano par exemple, ou LA MASSEUSE 2.

       24- Quelle est votre scène muette entre deux amants préférée ?

Bien des scènes d'amour sont muettes (sans dialogues, si ce n'est sans son). Je n'ai pas vraiment de préférée. J'aime bien la scène du NOM DE LA ROSE, celle(s) de L'EMPIRE DES SENS, d'autres dans des films X

       25- Quel film vous a toujours semblé manquer d'une ou de plusieurs séquences érotiques ?

VIVRE SA VIE

et DEUX OU TROIS CHOSES QUE JE SAIS D'ELLE de Godard, où se prostituent Anna Karina, Marina Vlady et Anny Duperey, mais où on ne les voit jamais faire.

       26- Quel est pour vous le plus beau plan de femme ou d'homme endormi ?

Peut-être Carole Laure dans PREPAREZ VOS MOUCHOIRS ou Laura Antonelli dans MA FEMME EST UN VIOLON, à cause du voyeurisme : elles sont observées (et désirées) dans leur sommeil.

       27 et 28- Quelle actrice ou quel acteur a su vous montrer la plus belle nuque ? Le plus beau sexe ?

La nuque : Macha Méril dans UNE FEMME MARIEE.

Le sexe : parle-t-on de la toison pubienne ou du sexe proprement dit ? Pour celui-ci, on en a peu vu dans les films non-X, on en est réduit à choisir entre Stefania Sandrelli dans LA CLE et Catherine Wilkening dans MON BEL AMOUR, MA DECHIRURE.

Pour la toison on a le choix : priorité à l'anonyme en gros plan de BRITISH SOUNDS de Godard, grand prix à Maria Schneider dans LE DERNIER TANGO A PARIS, prix spécial à Jane Birkin dans JE T'AIME MOI NON PLUS...

       29- Vous prenez miraculeusement, au sein d'un film, la place d'un potentiel partenaire sexuel : lequel ?

Au hasard, Marlon Brando dans LE DERNIER TANGO A PARIS.

       30- Quelle voix vous a le plus troublé au cinéma ?

Sylvia Bataile dans PARTIE DE CAMPAGNE, Anna Karina dans ALPHAVILLE, Georgina Spelvin dans THE DEVIL IN MISS JONES, Jeanne Balibar tout le temps, Marie Trintignant très souvent...

       31- Y a-t-il un film classé X, dont vous aimeriez découvrir le remake sans aucune scène pornographique ?

J'ai du mal à imaginer l'intérêt d'un tel contre-exploit.

      32- Quelle est votre scène de danse préférée (hors comédies musicales) ?  

La danse de la « Reine des Abeilles » dans SAGA OF ANATAHAN.

Celle de Debra Paget dans LE TOMBEAU HINDOU, celle de Bardot dans ET DIEU CREA LA FEMME, les numéros d’Elizabeth Berkley dans SHOWGIRLS.

      33 et 34- Quelle actrice ou quel acteur a su vous montrer les plus belles fesses ? Le plus beau sourire ?  

Les fesses : celles de Bardot dans LE MEPRIS, de Nancy Kwan dans LE MONDE DE SUZIE WONG, de Jeanne Goupil dans LES GALETTES DE PONT-AVEN, de Sophie Marceau dans PAR-DELA LES NUAGES d'Antonioni.

Le sourire : des centaines, je n'arrive pas à départager.

      35- Existe-t-il un plan, une séquence ou un film qui aient réussi à vous émoustiller sans avoir à priori été conçus à cet effet ?  

Comment savoir pourquoi ils ont été conçus ? Eventuellement, SOURIRES D'UNE NUIT D'ETE de Bergman. La scène surtout où la servante se dégrafe et met dans son décolleté la main du fils de famille.

      36- Quelle actrice ou quel acteur aimeriez-vous voir grimé en l'autre sexe ?

Je n'ai aucun goût pour le travestissement, ni dans un sens ni dans l'autre. Je peux lui accorder au mieux des vertus burlesques, jamais érotiques.

      37- Quel regard-caméra vous a le plus ému ?

Question difficile qui nécessiterait de revoir de nombreux films. Les regards-caméra les plus flagrants se rencontrent dans les films X, ils sont en général fautifs, relevant d'erreurs de mise en scène, mais donnent un caractère de vérité qui peut être très émouvant.

      38- Quel réalisateur est selon vous le mieux parvenu à  filmer l'acte sexuel (hors films pornographiques) ?

Marcel Hanoun dans LE REGARD.

      39- Est-ce le même que celui que vous considérez comme le plus grand maître en érotisme ?

Je ne peux pas désigner de grand maître en érotisme. Bunuel ? Borowczyk ? Tinto Brass ? Tous ont donné des scènes sublimes, des films totalement réussis, mais la notion de (grande) maîtrise m'échappe un peu...

 

23:05 | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : erotisme, pornographie, questionnaire, bouyxou, lenne | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

11/12/2009

AU SUIVANT

Le lien du vendredi, ce n'est pas le nouveau texte-manifeste de Maurice G. Dantec, double inversé, mélangiste et tonitruant, des tracts ludiques de Marc-Edouard Nabe, salmigondis syncrétiste qui confirme que l'auteur aurait décidément mieux fait de continuer le métier d'écrivain il y a dix ans tout juste (c'est-à-dire de s'astreindre à donner une forme à sa pensée), au lieu de bifurquer progressivement vers le messianisme confusionnel et les paraphasies verbales.

Mais pour autant le lien du vendredi ce n'est pas non plus le nouveau livre de Nabe publié au nez et à la barbe des éditeurs, puisque celui-ci est toujours en attente (on peut relire Alain Zannini, superbe autophagie mise en Cène avec une ferveur si éloignée des mises en abyme calculées, qu'elle aurait dû détruire, si la littérature servait à quelque chose, une bonne fois pour toutes, les accusations convenues de narcissisme).

Non, le lien du vendredi, ce sont tout simplement les derniers participants en date au questionnaire "Erotisme et cinéma" que vous trouvez en lien ici : Arnaud M. Genevois et Jean-Pierre Bouyxou, dont les réponses devraient vous donner des idées.

17:44 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : dantec, nabe, genevois, bouyxou | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

07/12/2009

MYTHES

Dans Boccace 70, Anita Ekberg prend possession de l’affiche qui la représente, puis du terrain vague où celle-ci est exposée, enfin de la ville qui l’entoure ; Romy Schneider que son mari et l’escouade d’avocats attendent impatiemment dans l’appartement conjugal, y est en fait déjà, ce qu’apprend son époux avec stupéfaction ; Sophia Loren surgit miraculeusement à l’intérieur du stand de tir, après dissipation de fumées : à travers leur mode d’apparition quasi-mythique, qui en fait des génies du lieu, ces trois femmes s’opposent aux tentatives masculines de maîtrise et de gestion du temps.

(La suite ici)

2%20Boccaccio%2070%20De%20Sica%20Fellini%20Luchino%20Visconti%20DVD%20review%20PDVD_012.jpg
31682516.jpg
Boccaccio25.JPG

04/12/2009

BREVIAIRE

En guise de lien du vendredi, voici un livre qui devrait plaire à quelques-uns, les amateurs de "Cinématique" en particulier, et en irriter d'autres ...

10:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : breviaire, cinephilie, dissidente, alexipharmaque | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |

01/12/2009

ESPRITS

GiuliettaSpiriti1.jpg
Le meilleur de Juliette des esprits, ce sont alors ces séquences pessimistes où Fellini indique clairement que nous sommes pétris d'images, que ce qui nous meut, de notre passé à nos velléités, ne sont que des images, incroyablement précises certes, mais fausses par nature, alors que notre réalité est faite de fantômes insistants, d'amours déjà mortes, d'ombres toujours plus envahissantes. Quelle est la place de Juliette, et son devenir, notre place et notre devenir, entre les ombres et les images ?
(La suite ici)

09:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : juliette des esprits, federico fellini, kinok | |  del.icio.us | |  Facebook | | Digg! Digg |